Bagnaia passe en mission « sans-faute »



Distancé de 66 points au championnat, Francesco Bagnaia a encore le temps de revenir sur Fabio Quartararo et Aleix Espargaro. Il lui faut pour cela « partir du bon pied » à Silverstone, ce week-end, et signer une deuxième partie de saison impeccable.

Peut-on être sacré champion du monde MotoGP quand, à neuf Grands Prix du terme, on est quatrième à 8 points du troisième (Johann Zarco), 45 du second (Aleix Espargaro) et 66 du leader (Fabio Quartararo) ? Tel est en tout cas le défi que relève Francesco Bagnaia au retour de la trêve estivale.

Vainqueur de la dernière course en date à Assen, fin juin, le pilote Ducati devrait pouvoir ajouter d’autres trophées à sa collection s’il maintient la vitesse affichée au printemps et début de l’été – trois succès en six épreuves. Mais s’il veut monter sur le trône, il doit également gagner en régularité, et il le sait. Fini les erreurs, se fixe-t-il pour objectif en arrivant à Silverstone.

« Je suis content d’être enfin de retour en piste ce week-end. Nous avons terminé la première partie de la saison sur une victoire, et à ce moment-là, mon feeling avec la Desmosedici GP était parfait, donc j’espère pouvoir reprendre là où nous nous sommes arrêtés. Pendant la trêve, je me suis beaucoup entraîné avec ma Panigale V4S, et j’ai également remporté la Course des Champions de la World Ducati Week, mais maintenant, c’est le retour aux affaires ! L’année dernière j’étais rapide à Silverstone mais j’avais eu quelques difficultés en course. J’espère pouvoir bien faire ce week-end. Il sera important pour moi de partir du bon pied et de ne plus faire d’erreurs dans cette deuxième partie de saison. »

Deuxième sur la grille en Grande-Bretagne l’an dernier, Pecco avait rallié l’arrivée 14ème et s’était plaint de ses pneumatiques. Son meilleur résultat en MotoGP à Silverstone est la 11ème place obtenue en 2019, lors de sa première campagne. Son seul podium en ces lieux remonte à 2016, à l’époque où il roulait en Moto3 et avait terminé second.

Ces abandons qui pourraient coûter le titre à Bagnaia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires