Bagnaia veut « montrer son véritable potentiel » en Argentine



Après n’avoir marqué qu’un point en deux Grands Prix, Francesco Bagnaia arrive en Argentine avec l’objectif d’inverser la tendance et retrouver les premières positions.

Chute en accrochant Jorge Martin à Losail, quinzième place sous la pluie à Mandalika : qui aurait parié sur une telle entame de saison 2022 de Francesco Bagnaia ? Le vice-champion du monde MotoGP en est pourtant là. Il reste encore 19 courses à disputer, mais chaque point perdu peut s’avérer crucial pour son objectif de conquête du titre. Il faut donc mettre un terme à cette mauvaise passe, et enfin aller de l’avant.

Tel est l’objectif fixé par le pilote de la VR46 Riders Academy en ce week-end de Grand Prix d’Argentine. « Termas est un circuit que j’aime, et je suis déterminé à enfin lancer ma saison ici », a-t-il déclaré sur la route de l’Amérique du sud. Un continent où ni lui, ni aucun de ses concurrents n’a roulé depuis 2019.

Le bilan des deux premiers Grands Prix ne reflète pas le niveau de Francesco Bagnaia. « Après la course du Qatar, et surtout après le dernier Grand Prix en Indonésie, mon feeling avec la Desmosedici est revenu à ce qu’il était l’an dernier, assure-t-il. Malheureusement, à Losail comme à Mandalika, nous n’avons pas pu montrer notre véritable potentiel, donc j’espère enfin le faire ici en Argentine. »

Comme pour Fabio Quartararo, qui n’a jamais fait mieux que 8e en Argentine, Pecco cherchera à obtenir son meilleur résultat personnel à Termas de Río Hondo. C’est pour l’instant une 7e place en 2017, année de ses débuts en Moto2. Il y avait terminé 14e en 2019, lors de la deuxième course MotoGP de sa carrière.

Mandalika, Bagnaia (15e) : « À l’opposé de ce à quoi je m’attendais »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires