Chez Espargaro, foi en « l’intention de Honda de continuer »



Le manager de Pol Espargaro nie la rumeur selon laquelle Honda lui aurait communiqué son souhait de l’écarter en 2023. D’autres marques s’intéressent à son poulain, notamment KTM, affirme-t-il.

Le podium de Pol Espargaro au Grand Prix du Qatar (3e) avait levé de grands espoirs dans son clan, mais ceux*ci sont rapidement retombés. La Honda RC213V 2022 n’est pas la bête de compétition entrevue en début de saison, et les difficultés s’accumulent pour les quatre hommes qui la pilotent. En retirant les 16 unités de Losail, Polyccio a marqué 24 points lors des six autres courses disputées. Ce qui, en tout et pour tout, le relègue au 12e rang du championnat.

Ces résultats mettent-ils en péril son avenir au HRC ? Le team-manager, Alberto Puig, a reconnu une prise de contact avec Joan Mir et Alex Rins. Les informations de GP-Inside indiquent bien que Pol Espargaro va avoir du mal à conserver sa place aux côtés de Marc Marquez. Mais l’Espagnol a certifié au Mans qu’aucune notification de porte fermée en 2023 ne lui avait été communiquée.

Le même discours est entonné par son manager, Homer Bosch, à As : « Nous continuons comme d’habitude, avec une très bonne relation avec Honda. On ne nous a rien dit et l’intention des deux parties est que Pol puisse rester dans le projet Honda. » « Aucune menace ne nous a été communiquée. Jamais on ne nous a dit de chercher une autre option car il n’y aurait plus de place ici. Ils nous ont dit que l’intention est de continuer », affirme-t-il encore.

Le manager rappelle au passage que se séparer de Pol Espargaro, c’est mettre dehors le pilote qui a pour l’instant obtenu le meilleur résultat de la RC213V en 2022. « Honda veut garder un pilote comme Pol, qui a aujourd’hui le seul podium Honda de la saison. C’est l’un des plus rapides de nombreuses séances d’essais. Ils ont de l’intéêt à le garder. » Pour preuve, d’autres lorgnent sur lui, poursuit-il : « Il y a d’autres constructeurs intéressés par Pol, car c’est l’un des pilotes les plus talentueux de la grille. Il le démontre et il y a des signes d’intérêt d’autres marques.»

Parmi ces marques, Homer Bosch révèle que KTM a pris contact avec lui pour un éventuel retour au bercail. Mais le pilote espagnol est dans une position d’attente. « Nous ne sommes pas en négociation, disons en contact, certains plus avancés que d’autres. Quand arriveront la proposition de Honda et celles des marques, à partir de là il décidera de son futur. »

Sans Suzuki, la porte Honda s’ouvre à Mir

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires