Estoril, SBK (1) : Bautista au bout du bout !



Alvaro Bautista a remporté une première manche Superbike âprement disputée à Estoril. L’Espagnol s’est payé Toprak Razgatlioglu dans les derniers mètres de la course, après avoir récupéré un écart de plus de 2 secondes sur le Turc. Jonathan Rea complète le podium.

La première manche Superbike d’Estoril faisait 21 tours, et c’est exactement la distance qu’il aura fallu à Alvaro Bautista pour prendre la tête de la course, au meilleur des moments : le passage du drapeau à damiers. Le pilote Ducati l’a emporté au Portugal en doublant Toprak Razgatlioglu à quelques mètres de la ligne d’arrivée, signant là sa quatrième victoire de la saison. Une victoire qui a pourtant mis longtemps à se dessiner.

Troisième sur la grille, l’ancien pilote MotoGP est pris dans le chahut du premier virage et doit élargir. Il se retrouve alors quatrième, derrière un Andrea Locatelli qu’il ne parvient pas à doubler. Le poleman Jonathan Rea et son second Toprak Razgatlioglu en profitent pour prendre la poudre d’escampette devant.

Alvaro Bautista met 4 tours à se défaire d’Andrea Locatelli, puis à se mettre en chasse des leaders. Mais l’écart est déjà de près de 2,5 secondes, et le rythme imposé par les hommes de tête est très élevé. Trop pour tenir jusqu’au bout ? Entre usure du pneu arrière de Jonathan Rea et multiples dépassements pour le gain de la première place, les dixièmes commencent à revenir en faveur du troisième larron. Qui se rapproche progressivement du duo.

Sorti large à l’entame du 16e tour, Jonathan Rea cède sa deuxième place à l’Espagnol, désormais lancé à la poursuite de Toprak Razgatlioglu. Ce-dernier résiste et pense avoir fait le plus dur en se mettant à l’abri de toute attaque dans la dernière boucle, grâce notamment à des freinages de trappeur dont il a le secret. Mais Alvaro Bautista a un plan : sortir du dernier virage à fond et passer dans la ligne droite, juste avant le drapeau à damiers.

Bien aidé par la puissance de sa Ducati, et le petit raté de l’anti-wheelie de la Yamaha, Alvaro Bautista déroule sa partition, double Toprak Razgatlioglu et s’impose sur le fil pour 126 millièmes. Un quatrième succès en sept courses, arraché à l’issue de l’une des plus belles manches de sa carrière. Distancé par les deux hommes en fin de manche, Jonathan Rea termine troisième.

À dix-sept secondes de la tête, Andrea Locatelli prend les points de la quatrième place devant Xavi Vierge, quis signe le meilleur résultat de sa courte carrière en mondial Superbike. L’Espagnol est venu à bout de son coéquipier Iker Lecuona (6e), battu pour 108 millièmes. Les deux hommes sont appelés à lutter pour le titre de meilleur rookie cette saison, en plus de celui de premier pilote Honda.

Un temps cinquième, Scott Redding finit finalement huitième, mais quand même meilleur pilote BMW. Le deuxième dans ce registre est le Français Loris Baz (10e), qui sauve un top-10 après avoir lutté face à la Ducati officielle de Michael Ruben Rinaldi (9e). Son résultat lui vaut une invitation dans le parc fermé, car il est le premier pilote indépendant du jour. Pas de point, en revanche, pour ses compatriotes Lucas Mahias (17e) et Christohe Ponsson (18e).

Questions points, justement, Alvaro Bautista en compte désormais 27 d’avance sur Jonathan Rea et 50 sur Toprak Razgatlioglu. Le pilote Ducati a donc plus d’une course de marge sur son dauphin, et deux par rapport au champion du monde sortant. La suite dimanche matin avec la course superpole.

Estoril – 1ère manche Superbike :

Championnat SBK après la 1ère manche d’Estoril : 1. Alvaro Bautista 134 pts, 2. Jonathan Rea 107 (-27), 3. Toprak Razgatlioglu 84 (-50), 4. Andrea Locatelli 68 (-66), 5. Iker Lecuona 60 (-74)…

Un test MotoGP « très important » pour Razgatlioglu

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
1 mois il y a

Quelle course !
Bravo à Bautista.

[…] de la première manche, Alvaro Bautista dispose maintenant de plus d’une course d’avance sur Jonathan Rea […]