« Inconcevable et injustifiable » : Paolo Simoncelli charge la Direction de course à Jerez



Remonté contre une décision de la Direction de course, prise à l’encontre de son poulain Riccardo Rossi durant le Grand Prix d’Espagne Moto3, Paolo Simoncelli a laissé éclater sa fureur dans le communiqué du team SIC58 Squadra. Il y revient également sur le week-end de Lorenzo Fellon (Moto3) et de Kevin Zannoni (MotoE).

Paolo Simoncelli :

« ‘La décision a été prise et on ne peut pas revenir en arrière’ : ces mots ont été ceux de la Direction de course à Riccardo Rossi dimanche matin, une demi-heure avant le départ (de la course). C’est seulement moi inconcevable, leur comportement a été injustifiable, il n’y a pas de mot pour décrire cela. »

« Aujourd’hui le système de la VAR est aussi utilisé en football pour corriger les erreurs humaines, qui sont admissibles. Je ne comprends pas quel est le problème à admettre une erreur et se prononcer à nouveau. Je suis vraiment furieux, la situation doit être résolue, nous ne sommes pas le seul team à se plaindre. Et j’espère que Jorge Viegas, le président de la FIM, va intervenir résolument contre cette incompétence et y mettre un terme. »

« Ce communiqué de presse aurait pu s’arrêter là, avec ma colère passée en quelques lignes, mais ce serait injuste pour ceux qui, à l’inverse, ont rendu mon week-end meilleur. »

« Comme vous l’avez probablement vu à la TV, ou que vous le réalisez maintenant, Rossi a été puni sans véritable faute. ‘Il zigzaguait en ligne droite’, ont-ils dit, même si la rediffusion a montré que non. »

« Il a commencé la course en 7e position et a été averti de devoir faire une pénalité Long lap au milieu du premier tour, très tôt ! Quand tout était encore en jeu. Si ce n’est pas lâche… À la fin du deuxième tour il était presque à la fin du groupe. »

« Il a quand même été bon, il n’a pas perdu la foi et a commencé une remontée agressive… Malheureusement, quand il était 8e, après tous les risques pris, il a glissé et chuté. »

« Je suis un peu mitigé. D’un côté je suis hors de moi à cause du comportement injuste de la Direction de course, d’un autre je suis content de la belle performance de Riki. Il a montré qu’il avait grandi, qu’il était là. »

« Peut-être trop excité de la dernière course, vendredi Fellon a chuté durant les essais libres et s’est blessé l’épaule. Il s’est précipité, il avait tout le temps, je dirais que ce n’était pas nécessaire. Puis il a été déclaré ‘inapte’ et n’a pas pu faire la course. Je ne sais pas quoi dire. »

« Mais passons à la première course MotoE de l’année qui a eu lieu à Jerez, après six mois de pause. Zannoni est notre nouveau pilote. C’est sa première année avec nous, nous ne nous connaissons pas encoer bien, et pour cela il n’est pas passé en Q1 d’un cheveu (moins d’un dixième). Quand tu n’es pas à une bonne position sur la grille, tout est beaucoup plus compliqué. En deuxième manche il a pris un gros risque causé par une erreur qui n’était pas la sienne. La moto n’a pas quitté la box de départ , comme si elle n’avait pas entendu le sifflet de départ (une particularité de la MotoE, NDLR). Il risquait de se faire percuter par les pilotes derrière lui. Heureusement, il a rapidement esquivé et réalisé une belle performance en terminant 13e. »

« Un week-end compliqué qui me laisse avec un mélange de sentiments conflictuels. Je veux être confiant pour Le Mans, j’espère le retour de Fellon et un Rossi hargneux qui se battra pour les premières positions. Si la Direction de course ne fait pas d’autres… objections bizarres. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lerongeur
17 jours il y a

En moto GP si tu ne veux pas être pénalisé, appel toi Marquez !😉👍🤭

Domi
17 jours il y a
Répondre à  Lerongeur

Qu’est qu’il a fait Marques?

Guiton
17 jours il y a
Répondre à  Domi

Rien c’est juste un anti-marquez…

16 jours il y a
Répondre à  Lerongeur

Pour ne pas être pénalisé quand on balance un coup de pied dans un guidon qui fait tomber le rival, le seul nom à avoir, c’est rossi…

Dahm Eric
16 jours il y a
Répondre à  Lerongeur

Tu veux rire j’espère. Rossi a durant toute sa carrière été protégé. Lors d’un incident, c’était toujours lui le gentil et les autres les vilains. Ce n’est pas lui qui a détruit psychologiquement ses adversaires mais la DORNA en le protégeant constamment.