La FIM écarte la Russie et la Biélorussie



L’annulation des courses n’était qu’une première étape. La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a décidé de couper les ponts avec les pilotes et événements en lien avec la Russie et la Biélorussie.

Communiqué FIM Communications : La FIM annonce ses décisions concernant l’invasion russe en Ukraine

Le Conseil de Direction de la FIM a tenu une séance extraordinaire le 5 mars 2022 au sujet de la situation en Ukraine.

Après avoir examiné attentivement les recommandations du Comité International Olympique et les spécificités liées à notre sport, le Conseil de Direction a condamné à l’unanimité l’invasion russe en Ukraine. Dès lors, les décisions provisoires d’urgence et de protection suivantes ont été prises. Elles prennent effet immédiatement et restent en vigueur jusqu’à nouvel avis :

• Suspension, pour la Fédération de Motocyclisme de Russie (MFR) et la Fédération Biélorusse de Sport Motocycliste (BFMS), des émissions de licences FIM et des licences FIM déjà distribuées. Suspension des fonctions des personnes de la MFR et de la BFMS agissant en qualité d’Officiels FIM et de membres des Commissions/experts/agents de la FIM. En conséquence, aucun coureur, équipe ou officiel russe ou biélorusse ne peut participer à une quelconque manifestation ou activité FIM.

• Suspension de l’inscription et annulation de toutes les Manifestations FIM telles que les Manifestations Internationales FIM, les Championnats du Monde et les Prix FIM se déroulant en Russie, en Biélorussie et en Ukraine et, le cas échéant, déplacement de ces manifestations FIM dans un autre pays.

• Interruption de toute autre activité FIM, y compris, mais sans s’y limiter, les séminaires, les réunions de commissions, les camps d’entraînement qui se déroulent en Russie, en Biélorussie et en Ukraine.

Le Conseil de Direction de la FIM recommande à l’unanimité à tous les Membres Affiliés et aux Unions Continentales d’appliquer ces mesures aux niveaux national et continental.

Le Président de la FIM, Jorge Viegas, a ajouté : « Nous exprimons notre sympathie et notre solidarité à l’égard de tous ceux qui souffrent de l’invasion russe en Ukraine et restons en contact étroit avec notre membre affilié d’Ukraine (FMU). Je tiens à remercier les membres du Conseil de Direction de la FIM d’avoir décidé de prendre ces mesures dans l’intérêt du sport et de la paix. La FIM, ainsi que ses promoteurs et organisateurs, ont déjà agi en la matière et annulé les compétitions FIM prévues en Russie, en Biélorussie et en Ukraine. Les décisions annoncées aujourd’hui sont en adéquation avec les recommandations et les déclarations du Comité International Olympique, adaptées à la réalité de notre sport. La famille FIM suit l’évolution de la situation en Ukraine avec une grande tristesse et espère une issue rapide et pacifique. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires