La pluie arrive, les 24h de Spa deviennent folles !



Candidates au podium final, les Suzuki n°1 et Honda n°5 ont chuté à l’arrivée des premiers orages à Spa-Francorchamps, de même que les Kawasaki n°33 et Yamaha n°18 qui menaient en catégorie Superstock.

Les orages redoutés par les participants des 24H SPA EWC Motos sont arrivés sur le circuit de Spa-Francorchamps peu avant 8h, dimanche matin, alors que les pilotes allaient boucler leur dix-neuvième heure de course. Les conditions de piste se sont compliquées, et cela a entraîné les chutes de nombreux concurrents, dont plusieurs favoris.

Troisième du classement général après une longue remontée, la Suzuki n°1 (Yoshimura SERT Motul) emmenée par Gregg Black s’est retrouvée à terre, et partiellement détruite. Le pilote français a quand même réussi à reprendre la piste et rentrer aux stands, où les mécaniciens s’affairent depuis. Dans la foulée, Mike di Meglio a aussi chuté au guidon de la Honda n°5 (F.C.C. TSR Honda France), qui traçait son chemin dans le top-5.

En catégorie Superstock, ce sont ni plus ni moins que les deux leaders qui sont partis à la faute en l’espace de quelques instants : la Kawasaki n°33 du TEAM 33 LOUIT APRIL MOTO, qui risque d’avoir du mal à repartir, et la Yamaha n°18 du TEAM 18 SAPEURS POMPIERS CMS MOTOSTORE.

Le safety car a été déployé, alors que la course est pour l’instant dominée par la BMW n°37 (BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM) après dix-neuf heures de course. L’équipe officielle allemande a profité de la casse moteur de la Yamaha n°7 (YART – Yamaha Official Team EWC), autre prétendante à la victoire, pour prendre les commandes.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires