Les espoirs du MotoGP (6/10) : Sergio Garcia



Dix jours, dix pilotes : cet été, GP Inside vous propose de découvrir les pilotes qui pourraient faire les beaux jours du MotoGP dans les années à venir. Premier pilote Moto3 de cette série : Sergio Garcia. L’actuel leader du championnat espère conquérir le titre après avoir échoué l’an dernier. 

Bio express : 
Nom : Sergio Garcia
Date de naissance : 22/03/2003 (19 ans) à Burriana (Espagne)
Catégorie : Moto3
Equipe : GASGAS Aspar Team
Numéro : 11

Courses : 59 (59 en Moto3)
Victoires : 7
Podiums : 17
Poles : 2
Meilleurs tours : 4
Meilleur classement général :
– Moto3 : 3e (2021)

Parcours antérieur :

En 2016, Sergio Garcia remporte le championnat Pre-Moto3 de son pays et lance sa carrière en moto. Une performance qui le voit monter d’un échelon, jusqu’au championnat du monde Moto3 Junior. L’Espagnol s’impose rapidement avec une victoire en Catalogne, le lendemain de son premier podium sur le même tracé (3e). Régulier sans autre coup d’éclat, le pensionnaire du Junior Team Estrella Galicia finit septième du général.

Sergio Garcia se révèle dès la saison suivante. Auteur de quatre victoires, il voit sa progression légèrement ralentie par une blessure à la jambe. Finalement deuxième du championnat, le N°11 est devancé par Raul Fernandez. Le pilote tout juste âgé de 15 ans devance déjà des futurs très bons, à l’image de Celestino Vietti, Ai Ogura ou encore Pedro Acosta.

En 2019, Estrella Galicia le titularise logiquement en Moto3. Une saison d’apprentissage où le rookie termine de la plus belle des manières. Étonnant deuxième en Malaisie lors de l’avant-dernier rendez-vous, Sergio Garcia remporte sa première victoire en championnat du monde lors de son Grand Prix à domicile, à Valence. Malheureusement, sa campagne 2020 ne se passe pas aussi bien. Très irrégulier, l’Espagnol monte cependant deux fois sur le podium lors du double header sur le circuit Ricardo Tormo, devant ses proches.

Le jeune prodige décide de rejoindre le GASGAS Aspar Team pour la saison 2021. Un pari gagnant puisque le natif de Burriana retrouve un second souffle en Moto3. Sergio Garcia remporte trois courses (France, Catalogne et Autriche) et se classe à six reprises dans le top-3. Une chute lors des essais libres du Grand Prix des Amériques le force à déclarer forfait pour le reste du week-end et le suivant, à Misano. Remis de son problème au rein mais hors de la lutte pour le titre, l’Espagnol termine finalement 3e du championnat derrière Pedro Acosta et Dennis Foggia.

Saison actuelle : 1er du championnat (182 points)

Rester au sein de l’équipe, le pensionnaire du GASGAS Aspar Team arrive dans la peau d’un des prétendants au titre en 2022. Sa deuxième place derrière Andrea Migno en ouverture de la saison prouvait que l’Espagnol était déjà dans le rythme. Au pied du podium en Indonésie, Sergio Garcia ouvrait son compteur de victoires en Argentine. Le pilote de 19 ans montait à nouveau sur le podium au Portugal et au Mugello.

Bien qu’il soit en tête du classement, Sergio Garcia doit continuer de gagner des courses. Izan Guevara pointe à seulement 3 points de lui au général. Son coéquipier est sur un rythme infernal de trois victoires et six podiums sur les six dernières courses. Sergio Garcia a quant à lui terminé à deux reprises en troisième position, au Sachsenring et à Assen. Les podiums ne suffiront pas pour remporter le titre ; l’Espagnol en est conscient et fera tout pour aller le chercher après quatre ans dans la discipline.

Pourquoi peut-il prétendre au Moto2 ?

Bien qu’il ait plusieurs saisons de Moto3 à son actif, Sergio Garcia reste un jeune pilote. Certains diront qu’il lui aura fallu deux ans pour être performant et il y a une part de vérité dans cet avis. Néanmoins, quand l’Espagnol a trouvé une moto qui lui convenait, il s’est immédiatement illustré en jouant les premiers rôles. S’il parvenait cette saison à s’offrir son premier titre de champion du monde, la carrière de l’Espagnol pourrait réellement décoller.

Soutenu par KTM (via GasGas), Sergio Garcia bénéficiera sûrement de l’aide des Autrichiens pour lui trouver une place dans les catégories supérieures. Si tel n’est pas le cas, d’autres lui tendront la main et un contrat Moto2 pour 2023.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Les espoirs du MotoGP (6/10) : Sergio Garcia […]