2022 : Les objectifs de Yamaha RNF



Andrea Dovizioso à la lutte pour le titre MotoGP, Darryn Binder pour celui de meilleur rookie : tels sont les souhaits de Razlan Razali, patron du WithU Yamaha RNF MotoGP Team.

« Nous aspirons à être parmi les meilleurs équipes satellites. Nous l’avons été dans le passé récent, mais nous savons que nous sommes pour le moment l’outsider du championnat. C’est un moment excitant pour moi. » Voici comment Razlan Razali, patron du WithU Yamaha RNF MotoGP Team, introduit la saison 2022 à venir pour son équipe.

« Andrea Dovizioso a beaucoup à prouver »

Triple vice-champion du monde de 2017 à 2019, vainqueur d’un Grand Prix il y a un an et demi (août 2020 en Autriche), Andrea Dovizioso sera le fer de lance du team. Et son supérieur n’y va pas par quatre chemins : « Nous aimerions le voir se battre pour le championnat. » Autrement dit, refaire à nouveau partie de l’élite du MotoGP.

Le challenge est de taille, car l’Italien doit complètement réadapter son pilotage à la Yamaha YZR-M1, après huit saisons passées sur la Ducati Desmosedici. Les quelques courses faites sur la machine japonaise, fin 2021, l’ont vu obtenir une 12e place comme meilleur résultat à Valence.

« Andrea a beaucoup à prouver, car il revient après plus de six mois sabbatiques, commente Razlan Razali. Il veut confirmer, et pas seulement à lui-même, qu’il a toujours la motivation, l’expérience et la capacité de lutter pour le championnat du monde. J’en suis fermement convaincu. » Chez Yamaha, on espère aussi mettre à profit sa grande expérience pour le développement de la moto. Il disposera du modèle 2022.

Darryn Binder, le rookie que personne n’attend

Si Andrea Dovizioso est le pilote en activité le plus expérimenté de tout le plateau MotoGP, son coéquipier est à l’opposé. Darryn Binder arrive en catégorie reine avec une carrière uniquement réalisée en Moto3, de 2015 à 2021, et une seule victoire au compteur (Catalogne 2020). « Nous aimerions nous battre pour le titre de meilleur rookie, même si nous savons que c’est un grand défi avec cinq débutants en 2022, concède Razlan Razali. Darryn est le seul qui arrive depuis la Moto3. »

L’équipe entend laisser au Sud-Africain le temps de prendre la mesure de la catégorie. « Ce sera à (Wilco) Zeelenberg de lui donner les bonnes instructions. Nous prendrons notre temps sans le presser. Nous savons évidemment que c’est un grand risque pour nous, mais aussi pour lui. L’important est qu’il progresse. » Lui recevra la version 2021 de la Yamaha. « C’est naturel, car il est passé de Moto3 à MotoGP et doit encore apprivoiser la moto. »

« D’après moi, le duo Dovizioso-Binder est bien équilibré, et l’équipe a l’expérience des dernières années », avance Razlan Razali. Le Malaisien a connu la gloire puis la débâcle en peu de temps et conclut donc, lucide : « Je connais évidemment les attentes des fans, mais nous continuerons avec la même approche que celle toujours eue. Au début nous avons surpris en tant qu’équipe, mais gagner n’est pas garanti. Nous avons gagné, mais nous avons aussi perdu, comme l’an dernier : c’est ça le sport. »

Andrea Dovizioso : « Il peut arriver de tout »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] 2022 : Les objectifs de Yamaha RNF […]