Mandalika : La fête de KTM, 8e podium consécutif pour Ducati



La KTM RC16 sous les projecteurs, Yamaha qui renoue avec le podium, Honda à la peine… Coup d’œil sur les résultats du week-end dernier, au Grand Prix d’Indonésie, du point de vue des constructeurs.

20 points au Qatar, 25 en Indonésie : KTM fait presque carton plein en ce début de saison 2022. La victoire de Miguel Oliveira à Mandalika, la première des Oranges depuis le Grand Prix d’Autriche 2021, a permis à la firme autrichienne de prendre la tête des championnats des teams et des constructeurs. C’est aussi la première fois que KTM signe 2 podiums consécutifs depuis les trois de Miguel Oliveira en 2021 (Mugello – Barcelone – Sachsenring). Et la première fois que ces 2 podiums sont obtenus par 2 pilotes différents depuis novembre 2020 (Pol Espargaro 3e à Valence, suivi de Miguel Oliveira 1er à Portimao).

Yamaha devait mettre fin à une série de quatre courses consécutives sans podium, et c’est chose faite à Mandalika grâce à Fabio Quartararo (2e). Le Français a permis aux Bleus de remettre les compteurs à zéro, tant samedi (première pole depuis Barcelone 2021, en juin) que dimanche (premier podium depuis Austin 2021, en octobre). Avec Franco Morbidelli 7e et Darryn Binder 10e, c’est aussi la première fois que trois M1 finissent dans le top-10 depuis l’épreuve du Mugello 2021, en mai dernier.

Il n’y a pas eu de quatrième victoire consécutive pour Ducati, ce qui aurait été un record, mais la firme italienne s’en tire quand même avec un podium pour Johann Zarco (3e) et un deuxième homme dans le top-5, Jack Miller (4e). Le Français décroche son premier trophée en neuf mois et demi, le dernier remontant à la course de Barcelone en juin 2021. Il s’agit aussi du 8e Grand Prix consécutif avec une Ducati sur le podium. Et un pilote de la marque, Enea Bastianini, 11e en Indonésie, dirige toujours le classement du championnat. En revanche, c’est la première fois depuis l’été 2021 que Francesco Bagnaia est absent du top-3 deux fois de suite.

Les hommes du Team Suzuki Ecstar sont fidèles à ce qui a déjà souvent été vu, notamment au Qatar début mars : autour du top-5 (Alex Rins 5e, Joan Mir 6e), mais avec un petit quelque chose en moins par rapport aux meilleurs. La firme d’Hamamatsu est toujours en attente de son premier podium de l’année, et son premier succès depuis 2020. Mais en attendant son heure, elle compte ses points et reste à proximité des premières positions.

Le résultat historique de l’Aprilia RS-GP au Qatar – plus faible écart avec le vainqueur – n’a pas donné suite à une autre performance du genre en Indonésie. Le vent aurait pu tourner en la faveur d’Aleix Espargaro, mais une chute lors du moment-clé de la qualification a réduit ses chances. Il termine finalement 9e, et est le seul à marquer des points après que Maverick Viñales soit resté aux portes du top-15 (16e).

Honda est passé à côté de l’épreuve indonésienne. Aucun de ses quatre représentants en Q2, Marc Marquez forfait après une chute au warm-up, 7 maigres points ramenés par Pol Espargaro (12e) et Alex Marquez (13e) : vivement la suite pour tourner la page.

Les chiffres du GP du Qatar 2022

GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail pour seulement 2€/mois, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Mandalika : La fête de KTM, 8e podium consécutif pour Ducati […]

[…] Mandalika. Fête KTM, 8e podium consécutif pour Ducati […]

[…] Mandalika : La fête KTM, 8e podium consécutif pour Ducati […]

[…] Mandalika : la fête de KTM, 8e podium d’affilée pour Ducati […]