Mandalika, Quartararo (J1) : « La première fois de l’année que je suis confiant »



Meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres, à Mandalika, Fabio Quartararo a dominé sa première session de la saison 2022. Il est au rendez-vous des attentes qui pesaient sur lui, sur un circuit de Mandalika où Yamaha doit mettre fin à une série de quatre courses sans podium.

Non, Fabio Quartararo n’a pas oublié dans quel sens se tourne la poignée droite de sa moto. À ceux qui en doutaient, il leur a répondu en se hissant au sommet du classement de la première journée du Grand Prix d’Indonésie, ce vendredi. Le tracé de Mandalika « convient mieux » à sa Yamaha que celui de Losail, et cela s’est ressenti dans les résultats. Le sien, mais aussi celui de son coéquipier Franco Morbidelli (2e), et même d’Andrea Dovizioos (11e), aux portes du top-10 directement qualificatif pour la Q2.

La Q2, Fabio Quartararo y a pour l’instant sa place, grâce à une référence établie en 1’31.606. Un temps réalisé l’après-midi, après une matinée plus compliquée où il n’était que 16e. « En FP1 je n’étais pas dans le coup, car Franco (Morbidelli) a fini dans le top-5, donc c’était ma faute, a-t-il reconnu à l’issue des essais libres. En FP2 je me suis senti bien mieux, les conditions étaient meilleures. J’ai eu un petit problème électronique sur la première moto, j’ai du prendre la deuxième et m’adapter rapidement, puis j’ai réussi à faire un bon tour. »

Neuvième du Grand Prix du Qatar, le champion du monde MotoGP sortant est en mesure de faire bien mieux en Indonésie. Il n’avait plus dominé une séance depuis la FP3 du Grand Prix d’Algarve, en novembre 2021. « C’est la première fois de l’année que je termine une séance vraiment confiant. J’étais confiant et rapide lors du test de février, ici, et je pense que c’est aussi bien de rebondir après ce que nous avons fait au Qatar, où nous étions vraiment déçus. Ce ne sont que des essais libres, mais on se sent au moins plus rapides et dans une meilleure position. »

La dernière première ligne de Fabio Quartararo remonte à Austin, en octobre 2021. Sa dernière pole position ? Lors de la venue du MotoGP sur le circuit de Barcelone-Catalogne, en juin. Le pilote Yamaha a des chances de mettre fin à ces périodes de disette ce samedi.

À Mandalika, le baptême de feu de Yamaha

✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail pour seulement 2€/mois, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires