Marquez derrière le rêve (2/2) : « Je prendrai les mêmes risques qu’avant, mais… »



Honda a réalisé une série intitulée « Derrière le rêve », et le premier épisode est dédié à Marc Marquez. L’Espagnol s’est ouvert devant les caméras du HRC, alors que son retour en MotoGP approche à grands pas. GP-Inside a traduit les 8 minutes et 21 secondes de vidéo, puis divisé les déclarations de l’octuple champion du monde en deux parties. Voici la seconde, accompagnée de la vidéo complète au bas de l’article.

Honda dans l’ornière

Sans podium depuis douze courses, ce qui constitue un record en MotoGP, Honda est dans l’une des périodes les plus délicates de son histoire. L’absence de Marc Marquez est particulièrement coûteuse au HRC en termes de résultats. La dernière victoire d’un autre pilote de la marque que lui remonte au 8 avril 2018, quand Cal Crutchlow avait gagné à Termas de Río Hondo (Argentine).

« Tout le monde se donne à 100 % mais la situation est difficile. Et là, le plus important est de maintenir la motivation de tout le monde », argue Marc Marquez, qui était aussi présent au Grand Prix d’Autriche dans ce but. Il a notamment discuté avec les pilotes du Repsol Honda Team, Pol Espargaro et Stefan Bradl, qui n’ont marqué que 2 points lors des cinq dernières courses.

« Le plus important est que tout le monde dans le team accepte que nous sommes dans une période difficile, et dès que c’est accepté, il faut travailler pour essayer de comprendre comment progresser au mieux pour le futur », prolonge l’octuple champion du monde.

Mais apporter des changements à la moto n’est pas évident, car de nombreuses parties de la machine sont « gelées » en début de saison. Faire un travail de pilote d’essai durant un Grand Prix ? Ce n’est pas aussi simple que ça. « C’est très difficile d’essayer de nouvelles choses pendant un week-end de course, parce qu tu dois préparer les réglages de la moto, essayer les pneus, voir si les conditions météo changent… Donc c’est dur de tester un nouveau châssis, un nouveau bras oscillant ou une nouvelle pièce pendant un Grand Prix. »

Une nouvelle approche ?

Si la situation est difficile pour Honda, elle l’est aussi pour Marc Marquez. Depuis juillet 2020, le Catalan a été opéré quatre fois du bras droit. L’époque où il enchaînait les titres – six en sept saisons de MotoGP, de 2013 à 2019 – semble bien loin. Reverra-t-on le même pilote qu’avant lorsqu’il pourra remonter sur la Honda RC213V ? Oui en termes d’état d’esprit, affirme-t-il. Mais sa façon de gérer les blessures a, elle, évolué. En raison des erreurs commises, mais aussi de son âge.

« Il y a une grande différence entre la peur que tu peux ressentir lors d’un week-end de course important, et la peur concernant ton futur, introduit-il. Tu sais que ce week-end de course va passer, et je n’ai jamais vraiment ressenti cette peur là, car tu vas te donner à 100 % mais tu sais que lundi sera un autre jour. Alors que concernant le futur, ici la situation avec ma blessure… »

« Il y a deux ans je n’avais pas de peur, je disais que je suis là, que mon corps est là pour rouler. Je prendrai les mêmes risques parce que c’est ma mentalité et je ne peux pas rouler d’une autre manière, mais la façon d’approcher les blessures, d’approcher mon futur, change, confesse Marc Marquez. Ce n’est pas la même mentalité, mais pas seulement pour moi. Tu n’as pas la même mentalité à 20 ans et à 30 ans. »

La première partie est à retrouver en cliquant ici. Pour la vidéo complète en anglais, rendez-vous ci-dessous.

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Marquez derrière le rêve (2/2) : « Je prendrai les mêmes risques qu’avant, mais… » […]

drouetchristophe
1 mois il y a

Le karma Marc tout se paie dans la vie.tues un grand champion mais tu aurais dû. tant tenir au sport et non à la magoy.demande a Lorenzo qu il te renvoie l ascenseur mais malheureusement il ne peut rien faire

[…] Marquez derrière le rêve (2/2) : « Je prendrai les mêmes risques qu’avant, mais… » […]

[…] Marquez derrière le rêve (2/2) : « Je prendrai les mêmes risques qu’avant, mais… » […]