Matthieu Lagrive : « Spa est mon circuit préféré »



24h de Spa: J-25. Matthieu Lagrive fait de la moto en compétition à haut niveau, par passion, depuis presque trois décennies. Des Grands Prix 250cc au championnat du monde d’endurance, il a arpenté les pistes dans les plus grandes et prestigieuses compétitions. Son expérience et son palmarès sont gigantesques. Engagé aux 24h de Spa-Francorchamps 2022, il sera le seul pilote à avoir déjà disputé une course de 24 heures sur ce tracé qu’il adore.

GP Inside : Comment vas-tu ?
Matthieu Lagrive : « Super bien ! J’ai un emploi du temps bien rempli puisque, depuis trois ans, je suis revenu travailler dans l’entreprise familiale de briqueterie en Normandie, et quand je ne travaille pas je fais de la moto car je ne peux pas m’en passer. Maintenant mes deux fils Louis et Jules roulent aussi, alors ce n’est pas le moment de m’arrêter. Et puis j’aime transmettre ma passion, expliquer le pilotage ; c’est pour cette raison que je participe aux journées de roulage de Box23 et que je donne des conseils aux clients. En fait, ce n’est pas difficile d’être rapide, il suffit d’être logique et de réfléchir un peu ! Le fait d’être encore en activité me procure une crédibilité qui m’aide à faire passer les bons messages. »


Comment fais-tu pour rouler toujours aussi vite à 42 ans ?
M.L : « Je ne suis plus aussi rapide qu’avant, même si je conserve un bon niveau, mais je prends toujours autant de plaisir. Et si une équipe comme 3ART Best of Bike me fait encore confiance, c’est aussi pour ma capacité à être régulier avec un bon rythme, et pour mon expérience de l’endurance ; je tombe rarement et je suis assez à l’aise dans le trafic et sur le mouillé. Je passe encore à peu près la moitié de mon temps sur les circuits, même si mon père souhaiterait que je sois plus présent à la briqueterie, et mes fidèles partenaires continuent de me soutenir, alors je continuerai tant que le plaisir sera là. L’objectif est de bientôt parvenir à prendre un départ sur la même moto que mon fils, qui vient d’avoir 18 ans et qui va participer cette année à la R7 Cup. Et pourquoi pas le faire aussi avec Jules, qui a 14 ans et est en phase d’apprentissage… Trois Lagrive sur la même moto au départ d’une course de 24h, ce serait beau quand même ! »

Que penses-tu du retour de Spa au calendrier ?
M.L : « Je m’en réjouis évidemment car c’est mon circuit préféré en Europe, c’est là que j’ai appris à rouler vite sur le mouillé et à Spa, entre les essais et la course, il y a forcément un moment où tu roules sous la pluie ! C’était au début des années 2000, de mémoire. J’avais fait une pôle et on est montés une fois sur le podium, mais je ne sais plus quand. Il y a aussi une fois où je suis tombé fort et la moto a pris feu. »

« Je sais que je serai le seul au départ à avoir déjà disputé une course de 24h sur ce circuit mythique, mais ce sera un avantage de courte durée car les bons pilotes l’apprendront vite et seront toujours devant. Pour les moins aguerris, ce sera probablement plus compliqué de prendre une longue courbe comme ‘Blanchimont’ à plus de 250 km/h plein angle, ou de mettre à fond dans le ‘Raidillon’ ! Sans parler de la nuit où tu te retrouves au fond des bois, dans le noir ou dans le brouillard… Il y a vraiment des fois où tu te demandes ce que tu fais là !»

Quels conseils donnerais-tu à tes adversaires ?
M.L :
« Mes adversaires ? Je leur conseille de bien faire la fête et de se coucher le plus tard possible pour être bien fatigués ! » (Rires)

Crédit photos : David Reygondeau (Goodshoot)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Capperon
15 jours il y a

Hâte de voir « l’ancien »à l’œuvre
😊