Motegi, Marquez (pole) : « Une bouffée d’air nécessaire ! »



Poleman à Motegi après avoir bénéficié des conditions humides, où il force moins sur son bras, Marc Marquez se réjouit d’un résultat qu’il prend comme « un boost très important ». « En course ce sera une autre histoire », prévient-il cependant, car il ne se sent pas en mesure de tenir les 24 tours à 100 %.

Propos recueillis lors de la conférence de presse des qualifications du Grand Prix du Japon ce samedi.

Sa première pole depuis 2019 : « Je suis très heureux de retrouver la pole. Ce n’est qu’une pole et c’est sur le mouillé, mais dans la situation d’où on vient et où on en est maintenant avec Honda, qui a du mal en 2022 c’est une très bonne nouvelle. On a besoin de ces petites motivations, cette bouffée d’air dans le box est nécessaire et je suis content. En FP2 je sentais que je roulais facile et que les chronos venaient. J’ai essayé d’attaquer et j’ai fait un bon tour, je n’ai as exagéré mais c’était assez pour être en pole. Demain ce sera une autre histoire, mais là c’est la pole et on doit en être très heureux. »

Un résultat qui fait du bien au moral : « C’est un boost très important, surtout pour 2023. Quand tu traverses une situation difficile, si elle dure une semaine ou un mois ça va, mais si c’est durant beaucoup de temps alors c’est facile de baisser les bras, et là c’est très important pour moi, pour l’équipe, pour les Japonais… On est dans une situation difficile et on a besoin de ces résultats. J’essaierai de faire de même sur le sec mais pour le moment nous ne sommes pas prêts. »

Ses meilleures sensations depuis qu’il s’est blessé en 2020 : « C’est la première fois que je roule comme je le veux sur le mouillé. L’an dernier j’étais compétitif sur le mouillé, mais je roulais d’une manière étrange, je ne me entais pas très à l’aise, je ne savais pas pourquoi les chronos étaient là. Aujourd’hui j’ai confirmé que la position de mon bras est parfaite : je freinais comme je voulais, je relevais la moto… »

Pas l’objectif de gagner la course : « Dimanche on reviendra à notre position normale actuellement. Bien sur que j’aimerais me battre devant, mais ce n’est pas le moment. Si j’ai une petite chance j’essaierai car c’est mon caractère depuis que je suis en MotoGP, mais dimanche ce sera une course très longue. J’ai senti dès vendredi que j’aurais du mal à être régulier à tous les tours. Il faudra voir la météo, les pneus. On essaiera de bien partir, de trouver notre place après la remontée des pilotes qui arriveront derrière, et de faire une course solide. »

Pas encore l’heure de crier victoire : « L’opération est déjà un succès pour ma vie de tous les jours car je n’ai pas mal. Je dois maintenant comprendre si c’est un succès pour ma vie professionnelle. Sur le mouillé oui, mais il faut maintenant voir quel sera notre 100 % sur le sec avec ce bras. Les muscles ont été endommagés, on m’a ouvert à quatre endroits, donc je ne aurais pas quel est on maximum avant cet hiver. Mais c’est en bonne voie. »

Pourquoi il est plus performant sur le mouillé que sur le sec en ce moment : « Parce que l’effort musculaire est moins important, et que j’ai pu maintenir mon bras dans la position que je voulais. Sur le sec ça devient plus difficile car je ne suis pas encore prêt à attaquer durant tous les tours. Si la course faisait 5 tours je dirais ‘Ok, le niveau est là’, mais je ne suis pas prêt pour 24 tours. »

Le développement de la Honda continue : « Les points faibles de la moto sont les mêmes. Quand tu roules tu t’y habitues et tu t’en plains moins, mais en ayant arrêté trois mois, au retour à Misano j’ai compris que les points faibles étaient les mêmes. En FP1 je ne les sentais pas trop, mais parce que nos points faibles ne sont pas ici : c’est un circuit ‘stop and go’ alors que nous avons du mal avec la vitesse de passage en virage, je ne peux pas tourner comme je le voudrais. »

Motegi, MotoGP (Q2) : Marquez de retour en pole !

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires