« Ne plus commettre d’erreurs » : Bagnaia va penser points



Francesco Bagnaia veut se racheter au Mugello après sa chute du Mans. Mais le pilote Ducati se fixe avant-tout pour objectif de ne plus commettre d’erreurs, car les points perdus seront difficiles à rattraper.

C’est un paradoxe : Francesco Bagnaia n’a jamais fini une course MotoGP au Mugello, il n’y compte qu’un podium en huit courses (troisième en Moto3 en 2016), il a fini à terre au Mans le 15 mai dernier, et il fait pourtant partie des favoris du Grand Prix d’Italie. Parce qu’il est capable du meilleur sur un tour rapide, dans une année où la qualification est plus cruciale que jamais. Parce que quand il est en plein contrôle de ses moyens, il est quasi-imbattable, comme il l’a montré à Jerez le 1er mai. Et parce qu’il sait être rapide sur la piste toscane, comme il l’a montré aux essais en 2021.

Il y a un an, le vice-champion du monde avait rapidement pris la tête de la course mais était tombé au premier tour, dans le virage où Jason Dupasquier avait eu son accident tragique la veille. En larmes sur la grille de départ, il expliquera ensuite avoir été submergé par l’émotion. Et était de ceux qui considéraient qu’il ne fallait pas courir ce jour-là.

Ce 29 mai 2022, Pecco cherchera à prendre sa revanche devant les siens. Une revanche sur l’édition 2021, mais aussi sur ce qu’il s’est passé au Mans deux semaines plus tôt : une défaite face à Enea Bastianini, et une chute après s’être fait déposséder de sa première place. « Je ne peux pas gagner le championnat comme ça. Il est temps d’être plus mature », avait-il statué devant le micro de GP-Inside.

« Être plus mature », l’une des phrases marquantes du week-end manceau, qui transpire aussi dans sa déclaration pré-GP d’Italie. « On roule enfin au Mugello et je suis vraiment motivé. Courir en Italie est toujours fascinant, et je m’attends à un week-end fantastique avec tous les fans italiens et de Ducati qui nous soutiennent en piste ! Après la chute en France, je veux me racheter. Maintenant plus que jamais, il est crucial de ne plus commettre d’erreurs pour ne plus perdre de points importants au championnat. Je donnerai le meilleur de moi-même, comme toujours. »

Des points, Francesco Bagnaia en a 56 après sept courses. Ce sont 46 de moins que le leader du championnat, Fabio Quartararo. L’écart n’est pas insurmontable, mais deux jokers ont été grillés à Losail et au Mans. S’il était resté en piste et avait terminé aux positions auxquelles il figurait alors, il compterait 27 points de plus et Fabio Quartararo 4 de moins. L’écart ne serait donc que de 15 longueurs, divisé par trois. D’où l’importance de commencer à être régulier pour briguer le titre en fin de saison.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] « Ne plus commettre d’erreurs » : Bagnaia va penser points […]