« Pas de consigne d’équipe chez Ducati », assure Ciabatti



Avec trois pilotes Ducati dans les cinq premiers du championnat, le constructeur italien ne s’est rarement porté aussi bien. Alors que plusieurs prétendants peuvent se battre pour le titre, Paolo Ciabatti ne veut pas interférer dans leur lutte. 

Francesco Bagnaia au Ducati Lenovo Team, Johann Zarco chez Pramac Racing et Enea Bastianini avec Gresini Racing : Ducati dispose de trois cartes pour aller décrocher le titre de champion du monde des pilotes. Si l’homme le plus proche du leader Fabio Quartararo est relégué à 58 points, les espoirs ne sont pas perdus, alors que 225 unités restent à marquer.

Alors que neuf rendez-vous encore à couvrir, celui qui fait office de favori du côté des transalpins est Francesco Bagnaia. Le pilote officiel Ducati est à 66 points du champion du monde en titre, mais a montré un grand potentiel lors des dernières semaines, et a promis qu’il allait tout faire pour revenir. Son directeur sportif Paolo Ciabatti concède néanmoins que ce sera difficile. « On est un peu trop loin pour se battre pour le championnat. Zarco est troisième et il a un peu d’avance sur les pilotes du team officiel. »

Le directeur sportif de l’écurie sait qu’il a trois pilotes de trois équipes différentes, mais roulant pour une même marque, qui vont se battre jusqu’au bout. Et assure qu’il n’y aura aucun privilège pour le pilote d’usine, Francesco Bagnaia. « On n’a jamais donné d’ordre d’équipe, hormis si l’un d’eux peut gagner le championnat lors des dernières courses. Il n’y en aura pas cette fois, on leur demande juste de respecter les autres pensionnaires de Ducati et de ne pas tenter d’attaque trop limite. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent et de se battre pour les victoires. »

« Facile de juger de l’extérieur » : Stoner à la rescousse de Bagnaia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires