Pol Espargaro : « L’an prochain j’aurai une moto très compétitive »



À la peine sur la Honda, Pol Espargaro assure qu’il aura « une moto très compétitive » en 2023, mais ne dit pas laquelle. D’ici là, il aura la lourde tâche de briller en l’absence de Marc Marquez au Sachsenring ce week-end.

Les cuisines « mercato » du paddock tournent à plein régime à l’approche de la mi-saison, et alors que plus de la moitié des places de la grille MotoGP 2023 restent encore à prendre. Il y aura du changement dans de nombreux boxs d’ici à quelques mois. Et vraisemblablement au Repsol Honda Team, où Pol Espargaro pourrait céder la chaise qu’il occupe depuis 2021.

Inquiet, Polyccio ? Pas le moins du monde, a-t-il répondu à la télévision espagnole DAZN, à la veille du Grand Prix d’Allemagne. « Je suis très tranquille », assure-t-il. Et pour cause : « Je crois que l’an prochain, avec les options qu’il y a et que j’aies, je vais avoir une moto très compétitive. » Les dernières rumeurs le veulent en partance chez KTM avec Tech3, où il retrouverait la RC16. « Mais ce qui me préoccupe le plus est me lever vendredi, monter sur la moto et voir ce que je peux faire, si nous pouvons obtenir un bon résultat », ajoute-t-il.

Loin à Barcelone, après avoir souffert d’un manque de grip, le pilote Honda affronte ce nouveau week-end en étant « positif, car il s’agit d’un circuit que j’aime et où j’ai de bons souvenirs ». Mais pas en MotoGP, son meilleur résultat au Sachsenring étant une septième place en 2014. Il a terminé dixième en 2021. Les éléments testés à Barcelone, au lendemain du Grand Prix de Catalogne, pourraient l’aider à gagner en compétitivité, mais il doit encore faire quelques essais de pièces avant de s’en assurer.

Les incroyables statistiques du HRC, invaincu au Sachsenring depuis 2010 (!), obligent Pol Espargaro à repartir d’Allemagne avec un bon résultat. « Ici, que tu le veuilles ou non, la moto fonctionne plus ou moins. Cette nouvelle moto n’a pas encore roulé sur ce circuit, mais nous essaierons d’être le plus près possible des hommes de devant. Et, bien que Marc ne soit pas là, de faire briller la Honda. »

Pol Espargaro, victime indirecte du retrait de Suzuki

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menget
18 jours il y a

Et il sera bien evidemment cdm comme il l’a clamé lors de son arrivée chez Honda…

Niko
18 jours il y a

Les options que j’aiES…
Celle ci mérite une médaille d’or..

13 jours il y a

1hazardous

1 jour il y a

1addiction

8 heures il y a
4 heures il y a