Portimao : Un moment d’évaluation pour Bagnaia



Vainqueur à Portimao en novembre 2021, Francesco Bagnaia est de retour sur des terres qui lui réussissent ce week-end. Il va profiter du Grand Prix du Portugal 2022 pour « évaluer le travail fait jusqu’à présent, et où il faut encore progresser ».

Parti du mauvais pied en 2022 – 1 point en deux courses –, Francesco Bagnaia est en train de trouver des solutions à ses problèmes. En témoignent ses deux places de cinquième à Termas de Río Hondo et Austin. La Desmosedici GP22 ne lui va pas encore comme un gant, mais il s’en approche, après être notamment retourné à la manière de travailler qui avait fait son succès en 2021.

Un succès, l’Italien en a justement obtenu à Portimao, en novembre 2021. Il s’était déjà illustré sur la piste portugaise sept mois plus tôt, en avril, terminant deuxième derrière Fabio Quartararo. Le tracé portugais lui réussit bien, comme il réussit à Ducati qui y détient le record du nombre de podiums et de premières lignes. Bref, les éléments pour faire un bon Grand Prix du Portugal 2022 sont réunis.

Ces éléments donnent une importance conséquente à ce cinquième round de la saison. Se sachant théoriquement parmi les plus rapides, Pecco va pouvoir utiliser ce week-end comme une « évaluation ». À son sortir, il devrait avoir les idées plus claires sur ce qui va, et surtout ce qui ne va pas encore.

« Après le break des derniers jours, je suis maintenant rechargé et prêt à affronter le premier round européen de la saison ! En Argentine et aux États-Unis, nous avons recommencé à travailler comme nous le faisions l’an dernier, faisant finalement des progrès et trouvant les sensations auxquelles j’étais habitué avec ma Desmosedici. Malheureusement, à Austin, nous n’avons pas pu obtenir mieux qu’une cinquième place car nous manquions de vitesse en course », introduit-il.

« Ce week-end nous roulerons à Portimao, un circuit où nous avons pu bien faire lors des deux courses de l’an dernier. C’est très positif car cela va nous permettre d’évaluer notre travail jusqu’à présent et comprendre où nous devons encore progresser. J’ai hâte d’être en piste. »

Onzième du classement général, Francesco Bagnaia a gagné des positions lors des deux dernières courses. Un bon résultat au Portugal devrait lui permettre de rentrer dans le top-10. Le septième du championnat, son coéquipier Jack Miller, n’est qu’à 8 points.

Lorenzo : « Pour moi, Martin et Ducati ont déjà signé »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires