Pourquoi Oliveira est si bon sur le mouillé



Héros du Grand Prix de Thaïlande, Miguel Oliveira dévoile son secret pour être aussi rapide sur asphalte mouillé : une base de réglages efficace, et une capacité d’adaptation très rapide quand les conditions sont délicates.

Miguel Oliveira ne sera pas sacré champion du monde MotoGP 2022, mais il mérite au moins le titre de roi de la pluie. Vainqueur sur le mouillé à Mandalika, en mars dernier, le Portugais a décroché ce dimanche son deuxième succès de la saison à Buriram, dans des conditions similaires. Une victoire acquise après être remonté de la 11ème place de la grille, qui met fin à une série de 14 courses sans podium.

Le pilote KTM a en effet eu plus de mal à briller ces derniers mois, avec pour meilleur résultat une cinquième place sur le sec à Portimao et Motegi. Cette saison, 50 de ses 131 points (17 courses disputées jusqu’à présent) ont été obtenus lors des deux épreuves qui se sont déroulées sur le mouillé. Cela représente 38 % de ses points en 12 % des Grands Prix de l’année Comment expliquer cet ‘extra’ de compétitivité dans ces conditions ?

Miguel Oliveira met d’abord en avant une base de réglages trouvée en 2021 avec Red Bull KTM Factory Racing, et qui fonctionne à merveille. « On a eu quelques courses sur le mouillé en 2020, mais peut-être que les réglages étaient différents. L’an dernier on a trouvé une bonne manière de régler la moto sur le mouillé, une base qui correspond à mon style et qui me permet de tirer le meilleur de la moto », a-t-il développé durant la conférence de presse du Grand Prix de Thaïlande.

À ces bons réglages se joint une habileté à s’adapter rapidement aux conditions délicates. « Quand on a des essais sur le sec et une course sur le mouillé, je peux être très rapidement à un bon niveau. Les dix premières minutes sont cruciales, les plus importantes, elles t’indiquent le potentiel et tu dois trouver jusqu’où tu peux pousser. » Un exercice où il est meilleur que les autres. « À Motegi on a eu beaucoup plus de temps sur le mouillé et le niveau de chacun était plus égal, nous n’avions pas cet ‘extra’ car tout le monde avait eu le temps de trouver les meilleurs réglages. »

Sur la plus haute marche du podium à cinq reprises en MotoGP, Miguel Oliveira trône au sommet du classement des vainqueurs chez KTM, avec trois succès de plus que son coéquipier Brad Binder. Remplacé par Jack Miller en 2023, il quittera les Oranges pour rejoindre Aprilia et l’équipe satellite RNF. Les trois dernières courses à venir en 202 seront donc les dernières de sa carrière avec la RC16.

Thaïlande, MotoGP : Oliveira gagne, le cas Bagnaia/Zarco fait débat

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Pourquoi Oliveira est si bon sur le mouillé […]

[…] Pourquoi Oliveira est si bon sur le mouillé […]

[…] Почему Оливейра так хорош на мокрой дороге […]