Quel bilan pour Rossi avant les 24H de Spa ?



Pour sa première année en sport auto, Valentino Rossi progresse bien. Encore dans sa phase d’apprentissage, le pilote WRT a signé de bons résultats mais doit encore gommer quelques erreurs. La légende italienne est à une semaine du grand rendez-vous de sa saison : les 24 Heures de Spa. 

De par sa présence, Valentino Rossi a mis la lumière sur le paddock du GT World Challenge Europe. D’un niveau sportif élevé, le championnat a profité de la présence du nonuple champion du monde pour gagner en visibilité. Malgré son départ vers le sport auto, la légende italienne n’a pas perdu ses tifosis, toujours présents devant le motorhome de son équipe WRT.

Pour sa première saison sur quatre roues, le natif de Tavullia a connu des hauts et des bas. Tel un rookie, il a commis des erreurs de débutant. À Magny-Cours, lors de la qualification, Valentino Rossi a fini sa séance dans le bac à graviers en étant trop à l’attaque. De même lors des premiers tours de roue à Zandvoort. Sur le très compliqué circuit néerlandais, l’Italien a voulu pousser trop vite. Après avoir gâché sa première séance d’essais libres, le pilote WRT est de nouveau parti à la faute lors de la seconde. Savoir bien chauffer ses gommes et hausser son rythme seulement quand elles sont à bonne température s’apprend au fur et à mesure des courses.

En qualifications, Valentino Rossi est en retrait par rapport à son coéquipier Frederic Vervisch. Mais comme il le dit lui-même, il n’a jamais été un homme du samedi, préférant enchaîner les tours rapides le dimanche plutôt que d’aller chercher les derniers dixièmes sur un tour pour décrocher une pole position. Le N°46 concède qu’il doit encore progresser sur le time attack et trouver la bonne fenêtre d’utilisation des pneumatiques pour être performant en qualification.

Comme en MotoGP, Valentino Rossi est capable de remonter en course. Au Paul Ricard, l’Italien a signé son premier top-5, performance réitérée à Misano lors de la course 2, devant ses fans. Avec un autre top-10 à son actif, huitième à Brands Hatch, le pensionnaire de WRT et son coéquipier Frederic Vervisch pointent au vingtième rang du championnat avec 20 points.

La semaine prochaine, l’Italien se rendra sur un circuit mythique pour un rendez-vous qui l’est tout autant : les 24 Heures de Spa, la plus grande course de GT au monde. Accompagné du Belge Frederic Vervisch et du Suisse Nico Muller, Valentino Rossi va découvrir ce tracé spectaculaire. Pour sa première participation, le Docteur va profiter du moment en essayant d’être au maximum performant.

Il restera ensuite trois manches pour clôturer cette première année à Hockenheim, Valence et Barcelone. Valentino Rossi aura ensuite l’hiver pour préparer sa saison 2023, dont le programme est loin d’être établi. Il y aura sûrement des courses pour le préparer le grand objectif de sa carrière en sport auto : les 24H du Mans.

Rossi pense au Mans : « J’espère faire les 24 Heures »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guiton
17 jours il y a

Vous devriez sûrement changer le nom du site… ”VR46 inside” me paraît bien plus adapté. C’est vraiment lourd à force

Que du Rossi & motos OK
17 jours il y a

Il est tellement plus interressant de nous donner des infos de VR46 dans sa bagnole,que nous donner les résultats de World Supersports,il ne vous reste plus qu’a renommer votre site  »Bagnole Inside » vous aurez certainement plus d’abonnés »payant »

Ludo
16 jours il y a

GilNov ?

Denis N.
17 jours il y a

On s’en fout !
Il serait bien plus intéressant de parler de moto…
Il ne se passe donc rien en 2 roues en ce moment ?
Faut ‘meubler’ ?