Sachsenring : Le problème qui a ruiné les chances de podium de Viñales



Maverick Viñales était en mesure de se battre pour le podium du Grand Prix d’Allemagne, mais un problème avec son ride height device l’a contraint à l’abandon à l’approche du dernier tiers de la course.

Voir Maverick Viñales abandonner n’est pas commun. Ça n’était encore jamais arrivé depuis son arrivée chez Aprilia, en septembre 2021. L’Espagnol a enregistré au Grand Prix d’Allemagne son premier DNF – Did Not Finished – depuis l’épreuve de Styrie 2021, mais il n’en est pas vraiment responsable. Il a été contraint à rentrer aux stands au 19e tour, en raison d’un problème sur sa machine.

Calé dans la roue de son coéquipier, Aleix Espargaro, il a d’abord perdu l’avant et presque chuté. Avant de se rendre compte que le ride height device, dispositif qui permet d’abaisser l’arrière de la moto en ligne droite, avait rendu l’âme. Il était alors en quatrième position, du jamais vu depuis juin 2021.

« J’étais sur le point d’attaquer Aleix et j’ai commencé à ressentir des vibrations sans comprendre pourquoi, a-t-il expliqué lors de son point presse. L’avant a lâché à 180 km/h au virage 8, et à ce moment-là j’ai réalisé que le dispositif était cassé, car la RS-GP était abaissée. J’ai essayé de le désactiver mais je n’ai pas pu résoudre le problème. »

« Il m’était impossible de rouler, donc j’ai décidé de rentrer car rester en piste aurait été trop dangereux, poursuit-il. C’est dommage car j’avais une marge de manoeuvre derrière Aleix, mais ce problème a gâche ma course. J’ai essayé de repartir mais ce n’était pas possible. » D’où ce premier abandon depuis le Grand Prix de Styrie 2021, son dernier avec la Yamaha YZR-M1.

Déçu, Maverick Viñales est peut-être passé à côté de son premier podium avec l’Aprilia RS-GP. Mais ce n’est que partie remise, prévient-il. « Je me sentais vraiment compétitif. J’avais réussi à passer Marini et Martin, j’avais un excellent rythme. Je suis satisfait des progrès sur l’Aprilia et je pense que nous pourrons bientôt être constamment avec les meilleurs. » Assen, qui accueillera le Grand Prix des Pays-Bas le week-end prochain, est le dernier circuit où il est monté sur le podium, il y a de ça un an.

Sachsenring, MotoGP : Quartararo et Zarco sans rivaux !

Notre travail vous intéresse ? ✪ GP-Inside survit grâce à ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours […] Soutenez-nous, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Menget
15 jours il y a

Avec des si…Non il n’était pas sur le point de monter sur le podium déjà il fallait passer son coéquipier et ensuite le lâcher.Derrière arrivait Miller et devant bah il étaient irratrapables.Ce coureur à un boulot monstreux et a dû mal a accepter l’échec.Et d’être inférieur à Fabio le mine.

13 jours il y a

1basename

12 jours il y a

There’s a lot of information in the world, and of course there’s a lot of fake information, and there’s a lot of times when you learn the wrong things, but it’s great that this place has only the right information메이저안전놀이터

20 heures il y a

3whereas

2 heures il y a