Sachsenring, MotoGP (Q2) : Bagnaia d’un rien devant les Français



Francesco Bagnaia a signé la neuvième pole de sa carrière en MotoGP, au Sachsenring, lors d’une qualification extrêmement serrée. Les Français Fabio Quartararo et Johann Zarco compléteront la première ligne après avoir terminé à moins d’un dixième du pilote italien.

Francesco Bagnaia est bien l’homme le plus rapide du Grand Prix d’Allemagne 2022, en tout cas sur un tour. Auteur du record absolu du circuit du Sachsenring, en FP3, le vice-champion du monde MotoGP a confirmé son statut en remportant une qualification disputée dans des conditions très chaudes, cet après-midi. Seul pilote de la séance sous les 1’20, il se présentera en leader sur la grille de départ, dimanche, grâce à son 1’19.931.

À la lutte pour figurer dans le top-5 depuis le début des essais, Fabio Quartararo (2e) a trouvé des ressources au moment décisif, parvenant à descendre en 1’20.007. L’offensive du Français lui permet de terminer second, à seulement 76 millièmes de Francesco Bagnaia. Il partira un mètre devant son compatriote Johann Zarco (3e), poleman au Sachsenring en 2021 et toujours aux avant-postes depuis vendredi matin.

Visiblement refroidi par sa chute en FP4, Aleix Espargaro (4e) manque la première ligne mais ouvrira la seconde sur son Aprilia. Il aura à sa droite la Ducati du rookie Fabio di Giannantonio (5e), vainqueur de la Q1, et celle, officielle, de Jack Miller (6e). Avec Luca Marini (7e), Jorge Martin (8e) et Maverick Viñales (9e) sur la troisième file, cela fait huit machines italiennes aux neuf premières places, la seule moto japonaise étant celle de Fabio Quartararo (2e).

Seul pilote Honda en Q2, sur un circuit où le HRC a remporté 79 % des courses MotoGP disputées au Sachsenring, Takaaki Nakagami (10e) fermera la marche du top-10 sur la grille. Battu pour 4 millièmes au repêchage, Pol Espargaro ne sera que treizième, trois rangs devant Alex Marquez (16e) et cinq devant Stefan Bradl (18e). Sauf retournement de situation, le Grand Prix d’Allemagne 2022 sera le premier sans Honda sur le podium depuis 2008.

En difficulté depuis le début du week-end, Enea Bastianini est resté coincé en Q1 et s’élancera dix-septième. Pas idéal pour le troisième du championnat, qui pourrait descendre du podium en cas de mauvais résultat. Ont aussi été retenus en repêchage, Franco Morbidelli (20e) même devancé par la Yamaha satellite d’Andrea Dovizioso (19e), ou encore les quatre pilotes KTM, avec Miguel Oliveira (14e) et Brad Binder (15e) seulement à la fermeture du top-15.

Dix-septième à l’issue des essais libres, Alex Rins a décidé de jeter l’éponge, en raison des douleurs liées à son poignet fracturé deux semaines plus tôt. Seul Joan Mir, douzième en qualification, représentera Suzuki en course dimanche.

Sachsenring (GP d’Allemagne) – Q2 MotoGP :

Suite de la grille (non-qualifiés en Q2) :
13. Pol Espargaro
14. Miguel Oliveira
15. Brad Binder
16. Alex Marquez
17. Enea Bastianini
18. Stefan Bradl
19. Andrea Dovizioso
20. Franco Morbidelli
21. Remy Gardner
22. Raul Fernandez
23. Darryn Binder

Eric Mahé (manager de Quartararo) : « Tous les voyants sont au vert »

Notre travail vous intéresse ? ✪ GP-Inside survit grâce à ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours […] Soutenez-nous, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Sachsenring, MotoGP (Q2) : Bagnaia d’un rien devant les Français […]

13 jours il y a

2endanger

21 heures il y a

3laboratories

help writing a dissertation https://professionaldissertationwriting.org/