Sepang : Quand Bradl devient… Espargaro !



Alors que Honda attend toujours le matériel envoyé en Malaisie depuis l’Espagne, Stefan Bradl a dû enfiler le cuir de Pol Espargaro lors de la deuxième journée du shakedown de Sepang.

Les péripéties du HRC en Malaisie, jour 2. Lundi, le géant japonais a dû faire une croix sur le premier jour du shakedown de Sepang, où le pilote d’essai Stefan Bradl était pourtant attendu. La raison : la moto, utilisée à Jerez les 26 et 27 janvier, est restée bloquée en chemin à Dubaï aux Émirats arabes unis. Et n’arrivera pas sur place avant mercredi soir.

Les travailleurs de la marque ont finalement réussi à monter une autre Honda RC213V, qui a permis à Stefan Bradl de boucler 51 tours, ce mardi. Mais une autre anecdote est venue égayer cette journée : l’Allemand a roulé avec les protections… de Pol Espargaro !

Stefan Bradl a en effet pris la piste avec le cuir et les bottes du pilote espagnol, où on aperçoit son numéro 44 accompagné de son surnom, Polyccio. Une histoire qui a fait sourire le frère de Pol, Aleix Espargaro, lequel s’en est amusé sur les réseaux sociaux.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires