Silverstone, Zarco (J1) : « Rouler avec la Panigale m’a bien servi ! »



Quatrième à Silverstone ce vendredi, Johann Zarco s’est immédiatement mis dans le rythme. « La vitesse est là, on travaille sur la constance », a-t-il détaillé après les deux premières séances d’essais libres.

La rentrée de Johann Zarco s’est bien passé. Le Français a passé la première journée du Grand Prix de Grande-Bretagne aux avant-postes, en FP1 (premier) comme en FP2 (quatrième). Et les – presque – six semaines sans toucher à son prototype MotoGP, la Desmosedici GP22, ne le font pas souffrir physiquement. Ce qu’il dit être dû à l’entraînement effectué durant la trêve estivale.

« Le corps va bien, et les roulages avec la Panigale à Misano et au Mans ont servi, a-t-il expliqué à Silverstone, ce vendredi soir. Si je n’avais pas roulé pendant cinq semaines, j’aurais eu du mal. Avoir pu rouler avec la Panigale la dernière semaine est génial, car on ne monte pas à 300 km/h mais c’est un bon 250 km/h, ça permet d’enregistrer pas mal de choses. Il y a eu une vraie reprise il y a dix jours, et comme cette moto de route est assez intense, là je suis bien. »

Les choses avaient pourtant mal commencé pour lui, puisque sa première séance d’essais libres a été marquée par une chute. Après cette perte de l’avant, il fallait immédiatement reprendre ses esprits pour ne pas perdre en confiance. « J’ai pu réattaquer tout de suite après, et rouler sous les 2 minutes dès la FP1 donne une bonne dynamique pour le reste du week-end. C’était important de repartir, en plus avec des pneus neufs, donc il fallait faire un chrono correct. Je ne m’attendais pas à ça et ça m’a mis du baume au coeur. »

Rapide sur un tour, Johann Zarco a passé la FP2 à travailler sa régularité. « C’était pas trop mal. On essaie de régler la moto pour avoir la constance qui peut me manquer, a-t-il détaillé. C’est encore un peu difficile de faire de réels progrès, mais la vitesse reste là. J’ai fait deux bons tours chronos à la fin et j’en suis content, la vitesse est là, je bosse pour trouver la constance et avoir une moto qui me convient mieux. »

En terminant quatrième, Johann Zarco fait aussi office de meilleur pilote Ducati ce vendredi. Il l’est également au classement du championnat, avec 8 points d’avance sur Francesco Bagnaia et 9 sur Enea Bastianini avant la course de Silverstone. Le Français est en lice pour un retour dans le top-5 d’un Grand Prix, après avoir terminé 13ème à Assen, fin juin.

Zarco en lice pour un nouveau titre de meilleur pilote indépendant

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires