Test Valence : Quartararo « déçu », « quelque chose ne va pas » avec le moteur



Le moteur de la Yamaha YZR-M1 2023 essayé par Fabio Quartararo au test de Valence avait un moins bon rendement que lors des essais précédents. Le Français s’en est étonné et espère que les ingénieurs vont résoudre la situation, car pour l’instant, « le potentiel est vraiment très moyen ».

Propos recueillis auprès de Fabio Quartararo à Valence ce mardi.

Le moteur donne moins de rendement que lors des tests précédents : « On va dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas. On a fait les tests à Barcelone et Misano, Cal (Crutchlow) a fait des essais à Motegi et à Jerez, et il y a clairement eu une amélioration moteur. Et là, aujourd’hui, c’était exactement comme le week-end dernier. C’est incompréhensible. Il doit y avoir quelque chose, parce que le moteur développait plus de puissance, et finalement on se retrouve avec le même qu’en 2022. Celui de Barcelone et de Misano sont similaire en termes de chevaux, juste un caractère différent. Le moteur que j’avais pratiquement toute la journée ici était le nouveau moteur et il n’y avait pas d’améliorations. Il y avait du mieux à Misano, mais pas ici. »

« Dès qu’on accélère, en troisième, quatrième, cinquième, sixième, il n’y a rien comparé à ce qu’on a essayé à Misano. C’est pour ça que je trouve cela étrange de voir qu’à Misano, c’était beaucoup mieux. Ici, j’ai fait 327 km/h une fois grâce à l’aspiration, sinon c’est 324 km/h de moyenne. Pourquoi n’avons-nous pas cette vitesse qu’on avait à Misano et à Barcelone, et celle qu’avait Cal à Motegi et à Jerez ? »

La différence notée par Cal Crutchlow à Jerez : « Je ne peux pas le dire, mais beaucoup. Il y avait une grosse différence, ce n’étaient pas 1 ou 2 km/h. En plus, à Jerez, c’est plutôt facile à voir. Si on voit une différence là-bas, où la ligne droite est courte, sur un circuit comme celui-ci on doit clairement voir du mieux. C’est pour ça que je me demande ce qu’il se passe. »

Le nouveau carénage ne fait pas mieux tourner : « Non, on n’a rien trouvé. Nous voulions un carénage avec plus d’appui aérodynamique. C’est mieux, mais si on n’a pas la puissance, ça va encore plus doucement dans les bouts droits. Avec un moteur avec lequel nous pouvons sentir la puissance, je pense que le carénage avec les ailerons plus gros peut être un avantage sur certaines pistes comme Jerez, Le Mans. Sur des circuits comme le Mugello et Barcelone, il va falloir utiliser un carénage standard comme nous avions cette année. »

Pas la moto qu’il faut pour reconquérir le titre : « On n’a pas le potentiel (pour gagner). Avec une moto comme celle de Misano ou Barcelone où on peut tenir les Ducati dans la ligne droite… Mais là le potentiel que nous avons là est vraiment très moyen. »

Le nouveau châssis : « (Il n’apporte) rien. On n’a rien trouvé. (…)  On cherchait plus de turning. On a essayé de faire une copie de 2019 en quelque sorte, mais ça n’a pas donné quelque chose malheureusement. »

Aux techniciens de travailler cet hiver : « Je ne suis pas ingénieur. Je dois monter sur la moto et faire le maximum, ce que j’ai fait toute la saison et encore aujourd’hui. Ce sont surtout les ingénieurs qui repartent à la maison pas très contents. On verra l’année prochaine. »

L’opération du majeur gauche : « Je ne sais pas encore quand, mais c’est de pire en pire, donc il va falloir… »

Yamaha rend hommage à Quartararo et promet du mieux à venir

On a besoin de vous ! ✪ GP-Inside prépare déjà la saison 2023. Donnez-nous la chance de continuer à vous informer en devenant membre Premium pour 1 an ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Umbrella
29 jours il y a

Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h

[…] Test Valence : Quartararo « déçu », « quelque chose ne va pas » avec le moteur […]

[…] Test Valence : Quartararo « déçu », « quelque chose ne va pas » avec le moteur […]

[…] Test di Valencia: Quartararo “deluso”, “qualcosa non va” al motore […]

[…] YZR-M1 n’ont pas été constatés lors du test de Valence, dont Fabio Quartararo est reparti « déçu ». Des améliorations avaient pourtant été relevées lors de précédents roulages. Le team-manager […]