Thaïlande : Départ retardé, la pluie redouble



La course MotoGP de Buriram, en Thaïlande, ne partira pas à 15h heure locale – 10h à l’heure de Paris. Les averses ne cessent de tomber et ont retardé la sortie en piste des pilotes. Nul ne sait encore à quelle heure il sera possible de rouler.

« Ce qui pourrait tout changer en Thaïlande… », titrions-nous samedi soir, à quelques heures des courses de Buriram. Le sujet : la météo, délicate à prédire dans cette région du monde à cette période de l’année, et la possibilité de chausser des pneus pluie ce dimanche après des essais disputés sur le sec. Le scénario est en train de se confirmer.

De lourdes averses ont commencé à tomber à 13h15 heure locale, alors que les pilotes Moto2 étaient sur la grille de départ. La course de la catégorie intermédiaire s’est disputée sur le mouillé, et a été stoppée par un drapeau rouge en raison des trombes d’eau qui tombaient.

Censé être donné à 15h heure locale, 10h à l’heure de Paris, le départ de la course MotoGP a été retardé pour la même raison. À l’heure où sont écrites ces lignes, les pilotes attendent dans les stands que la pluie ne se calme, afin de pouvoir entrer en piste.

Sortir les pneus pluie ce dimanche, sans avoir eu une seule minute de roulage dans ces conditions à Buriram, rebat complètement les cartes. Des pilotes comme Marc Marquez et Brad Binder, qualifiés huitième et douzième mais très à l’aise dans ces conditions, ont là une opportunité à saisir pour monter sur le podium.

Ce qui pourrait tout changer en Thaïlande…

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires