« Voir où on en est » : Marquez mesuré avant le Mugello



Marc Marquez ne masque plus ses difficultés à être compétitif ces dernières semaines, et se fait prudent sur ses objectifs à l’approche du Grand Prix d’Italie.

Il fut un temps où Marc Marquez était le favori de quasiment chaque Grand Prix. Mais ce temps est révolu, et les difficultés rencontrées par le pilote Honda – physiques en raison d’un bras droit pas rétabli, techniques à cause d’une Honda RC213V qui lui pose plusieurs soucis – l’ont retiré de la liste des pilotes que l’on s’attend à voir jouer la victoire. Il n’est jamais exclu de le voir devant, car il reste Marc Marquez, mais sa situation est tout sauf idéale.

Cela transpire entre les lignes du communiqué de presse pré-Grand Prix d’Italie envoyée par le Repsol Honda Team, ce mardi. Généralement optimiste, puisque ces déclarations sont en partie destinées à se mettre en avant et à informer les partenaires, les mots de l’octuple champion du monde sont prudents et mesurés avant d’arriver au Mugello.

« Le Mugello est toujours un bon circuit sur lequel rouler, il est très rapide et c’est une belle sensation que d’être à fond dans la ligne droite avec la MotoGP. Nous verrons ce qu’il est possible de faire ce week-end, il nous faut arriver et voir quelle sera la situation, et où nous sommes, tranche-t-il. Je sais qu’en continuant à travailler avec mon team, avec Honda, nous pouvons retourner là où est notre potentiel. »

Avec un seul podium lors des sept premiers Grands Prix (Pol Espargaro au Qatar), Honda occupe la dernière place du classement des constructeurs MotoGP. Les chiffres du HRC témoignent des difficultés face auxquels se trouvent ses pilotes. L’épreuve du Mugello 2021 s’était mal passée, puisque Marc Marquez était tombé et Pol Espargaro avait obtenu une pénible douzième place.

La piste toscane est l’une des plus physiques du calendrier, ce qui ne devrait pas faciliter la vie de Marc Marquez, « en mode survie » sur les week-ends de course. L’Espagnol n’a toujours pas goûté au podium cette saison, et sort d’un Grand Prix de France compliqué dont il a terminé sixième. Compte-tenu de ce contexte, finir dans le top-5 en Italie ne serait pas un mauvais résultat. Mais ne serait pas non plus à la hauteur des attentes de l’octuple champion du monde.

« On commence à manquer d’idées » : Marquez presse Honda après Le Mans

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
1 mois il y a

Overdose de #MM93…