2023, première saison MotoGP sans rookie ?



La saison 2023 pourrait marquer une première dans l’histoire du championnat du monde MotoGP. Au regard de l’état du marché des transferts, il pourrait n’y avoir aucun rookie en lice en catégorie reine l’an prochain. Du jamais vu depuis la fin des 500cc et l’entrée dans l’ère du MotoGP, en 2002.

Plusieurs nouveaux venus viennent généralement peupler la grille chaque année. Par deux fois seulement, il n’y a eu qu’un seul débutant : le Français Sylvain Guintoli en 2007, et l’Espagnol Tito Rabat en 2016. Les deux hommes avaient ainsi obtenu par défaut le titre de meilleur rookie.

La possible absence de débutant en MotoGP en 2023 s’explique par deux facteurs. D’abord, le fait que cinq pilotes soient arrivés en MotoGP en 2022 – quatre depuis la catégorie Moto2, plus Darryn Binder promu de la Moto3. Ensuite, un mercato où, en raison du départ de Suzuki fin 2022, il y aura plus de pilotes candidats que de motos disponibles.

Des 30 pilotes du championnat du monde Moto2 2022, deux sont cités comme possiblement en MotoGP l’an prochain : Celestino Vietti avec l’équipe Aprilia RNF, et Ai Ogura comme remplaçant de Takaaki Nakagami chez LCR Honda Idemitsu.

2021 VS 2022 : Qui a progressé après 11 courses

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] 2023, première saison MotoGP sans rookie ? […]