45 % de la grille MotoGP 2023 sera espagnole



Avec 10 pilotes sur 22 en 2023, l’Espagne continuera d’être le pays le plus représenté en MotoGP l’an prochain. Presque 75 % du peloton sera espagnol ou italien.

Parler espagnol ne sera pas de trop pour communiquer sur la grille de départ du championnat du monde MotoGP 2023. Alors que le mercato est bouclé, l’Espagne enregistre une participation encore plus élevée que lors des années précédentes : 10 des 22 pilotes engagés sont natifs du pays, soit 45,45 % du peloton.

Il s’agit, dans le détail, de Marc Marquez et Joan Mir au Repsol Honda Team, Pol Espargaro et Augusto Fernandez avec Tech3 GasGas Factory Racing, Aleix Espargaro et Maverick Viñales pour Aprilia Racing, Raul Fernandez chez RNF Aprilia, Jorge Martin avec Prima Pramac Racing, Alex Marquez chez Gresini Racing et Alex Rins chez LCR Honda Castrol.

L’Italie sera le deuxième pays le plus représenté avec 6 pilotes en lice, toujours dans les mêmes équipes qu’en 2022 : Francesco Bagnaia et Enea Bastianini au Ducati Lenovo Team, Luca Marini et Marco Bezzecchi avec le Mooney VR46 Racing Team, Franco Morbidelli chez Monster Energy Yamaha MotoGP et Fabio di Giannantonio avec Gresini Racing.

Comme c’est le cas depuis 2019, deux pilotes porteront les couleurs de la France : Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Johann Zarco (Prima Pramac Racing). Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) continuera à être le seul représentant du Japon, tandis que Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) pour l’Australie et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) pour l’Afrique du Sud perdront chacun un compatriote, Remy Gardner et Darryn Binder changeant de catégorie. Miguel Oliveira (RNF Aprilia) sera lui le seul natif du Portugal en lice.

Grille de départ MotoGP 2023 (22 pilotes) – Nationalités :
– Espagne : 10 (45,45 %) Aleix Espargaro, Jorge Martin, Alex Rins, Maverick Viñales, Joan Mir, Marc Marquez, Pol Espargaro, Alex Marquez, Raul Fernandez, Augusto Fernandez.
– Italie : 6 (27,27 %) Francesco Bagnaia, Enea Bastianini, Luca Marini, Marco Bezzecchi, Franco Morbidelli, Fabio di Giannantonio.
– France : 2 (9,09 %) Fabio Quartararo, Johann Zarco
– Australie : 1 (4,55 %) Jack Miller
– Afrique du Sud : 1 (4,55 %) Brad Binder
– Portugal : 1 (4,55 %) Miguel Oliveira
– Japon : 1 (4,55 %) Takaaki Nakagami

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Foerster
10 jours il y a

La France n’est pas ou plus un pays de moto, les français râlent à cause du bruit, militent pour la fermeture des circuits , les médias ne supporte pas assez ce sport, ….

Lattes Patrick
9 jours il y a
Répondre à  Foerster

Tu as hélas entièrement raison,Forester, et c’est bien dommage pour les amoureux de ce sport. Il n’y a plus que dans cette discipline que l’on voit de vrais pilotes dont les performances sont les résultats de leur talent. Je fais partie des gens qui vont voir des pilotes sur une piste et pas laisser une stratégie de course ou les mécaniciens qui changent les pneus, « décider » de celui qui sera vainqueur. C’est pourtant cela que les médias nous servent comme daube!

Umbrella
9 jours il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://clck.su/H89nE