Assen, Zarco (J1) : « Pour gagner, le mouillé serait mieux pour moi »



Huitième puis neuvième des deux séances d’essais libres à Assen, ce vendredi, Johann Zarco est dans le top-10 provisoirement qualificatif pour la Q2. Le Français sent qu’il a « plus de marge sur le mouillé que sur le sec », et estime que jouer la gagne lui sera plus aisé sur une piste mouillée en course.

Une bonne FP1 sur le mouillé : « Il a bien plu ce matin mais ça fait du bien de rouler quand il pleut autant, car ça permet de prendre de bons repères. C’est bien de pouvoir avoir ces sensations sous la pluie même s’il y a eu beaucoup d’eau sur la piste à un moment, et que nous avons dû composer avec des endroits bien humides et d’autres un peu moins. Il y avait un peu d’aquaplaning, c’était délicat. »

Dans le top-10 sur le séchant l’après-midi malgré une erreur : « En FP2, dès que nous sommes partis, nous avons senti que nous pouvions passer les slicks à la fin. Finalement, les slicks ont commencé à fonctionner plus tôt que je le pensais. J’étais assez dans le coup. Dans mon dernier tour, j’étais en train de bien améliorer mais j’ai glissé de l’arrière dans le virage n°12, sans doute en passant sur une tache humide. J’ai perdu l’arrière dans ce grand virage très rapide donc je n’ai pas pu améliorer sur la fin, mais je reste dans le coup. S’il pleut samedi matin la Q2 est assurée, et si c’est sec tout le monde va progresser. »

La pluie à Assen : « Ce qui est délicat avec l’eau, c’est qu’il y avait énormément de grip mais il y a deux freinages durant lesquels on passe sur un écoulement d’eau qui traverse la piste. On sent pendant qu’on freine que ça tient, ça tient puis ça bloque, et au moment où ça bloque, il y a de la chute. Ce n’est pas une piste particulièrement dangereuse, mais c’est vrai que toutes les petites cassures à très haute vitesse comme le virage n°6 et les n°13-14, c’est bien que nous ne mettions pas beaucoup d’angle. (D’un autre côté), si on roule en étant très prudent, on est loin au chrono. (…) Avec des conditions délicates on subit moins physiquement car on patiente un peu, on attend que ça s’améliore. On prépare moins le dimanche que s’il fait sec, mais on s’économise et ça, ce n’est pas plus mal. »

Plutôt la pluie que le soleil dimanche : « Miller était très fort, il s’est immédiatement adapté aux conditions. Avec de bons repères, j’arrive à être compétitif et j’ai plus de marge que sur le sec. Pour gagner, une course sur le mouillé serait mieux pour moi ; sur le sec il y aura Fabio (Quartararo) et Pecco (Bagnaia), qui est un peu en colère de sa chute au Sachsenring. On voit que dès qu’il met les pneus slicks, il est là. »

Propos recueillis au TT Circuit Assen

Ciabbati (Ducati) : « Nous allons renouveler Zarco chez Pramac »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Assen, Zarco (J1) : « Pour gagner, le mouillé serait mieux pour moi » […]