Austin, MotoGP (Q2) : Phénoménal Martin, phénoménales Ducati !



Jorge Martin a décroché une pole position record à Austin, à l’issue d’une qualification au top-5 100 % Ducati. Premier adversaire de la marque italienne : Fabio Quartararo, sixième malgré une chute.

Jorge Martin est bien parti pour remporter le BMW M Award 2022, championnat des qualifications dont le vainqueur remporte une voiture de la marque allemande. Après la pole à Losail et les deux places de deuxième à Mandalika et Termas de Río Hondo, l’Espagnol a été la star du jour à Austin, ce samedi. Passé par la Q1 pour entrer en Q2, il a ensuite terminé la séance au plus haut du classement.

Premier à faire tomber le précédent record du circuit, le 2’02.135 de Marc Marquez qui datait de 2015, Jack Miller pensait avoir fait le plus dur pour enlever la pole. Mais Jorge Martin la lui a finalement arrachée des mains pour 3 millièmes. Trois petits millièmes qui font du Martinator la star du jour. L’autre star, c’est la Ducati Desmosedici.

Avec Francesco Bagnaia troisième, sa meilleure qualification de l’année, la firme de Borgo Panigale verrouille l’intégralité de la première ligne. Ce sont même quatre GP22 dans le top-4, puisque la deuxième ligne sera ouverte par un Johann Zarco compétitif ce samedi, et qui a tiré son coéquipier vers la pole. Le cinquième rang de la grille ? Ce sera également une Ducati, modèle GP21 : celle du vainqueur du Grand Prix du Qatar, Enea Bastianini, pourtant tombé en début de séance.

Premier pilote non-Ducati du classement, Fabio Quartararo sera à sa droite en sixième position. Le Français aurait pu faire mieux, mais une chute dans son premier run alors qu’il était dans son tour le plus rapide a freiné sa performance. Son rythme et sa vitesse en font, sur le papier, l’un des favoris du Grand Prix. Mais son déficit de vitesse de pointe va rendre extrêmement difficile sa lutte avec les Ducatistes.

Les Suzuki d’Alex Rins (7e) et de Joan Mir (8e) partiront des premiers postes de la troisième ligne, où figurera aussi Marc Marquez (9e). L’octuple champion du monde, vainqueur de sept des huit courses organisées à Austin, signe la pire qualification de sa carrière sur la piste texane. Takaaki Nakagami (10e), Luca Marini (11e) et Pol Espargaro (12e) ferment la marche de la Q2.

Énervé parce que des pilotes tentaient de prendre sa roue, Aleix Espargaro a fauté et terminé la Q1 à terre. Le leader du championnat partira treizième, juste devant son coéquipier Maverick Viñales. L’expérimenté Andrea Dovizioso ferme la marche du top-15 et tentera de renouer avec les points dimanche, après deux résultats blancs.

Seizième, Marco Bezzecchi fait à nouveau office de meilleur rookie. Il aura à ses côtés sur la sixième ligne le deuxième du classement général, Brad Binder (17e), premier pilote KTM d’un Grand Prix des Amériques au bilan pour l’heure catastrophique pour la marque autrichienne. Et que dire de celui de Franco Morbidelli, lointain dix-neuvième et avant-dernier pilote officiel du jour. À ce registre, il ne devance qu’un Miguel Oliveira (20e) méconnaissable, trois semaines après son succès en Indonésie.

GP des Amériques (Austin) – Q2 MotoGP :

Suite de la grille (Q1) :
13. Aleix Espargaro
14. Maverick Viñales
15. Andrea Dovizioso
16. Marco Bezzecchi
17. Brad Binder
18. Fabio di Giannantonio
19. Franco Morbidelli
20. Miguel Oliveira
21. Raul Fernandez
22. Remy Gardner
23. Alex Marquez
24. Darryn Binder

Championnat MotoGP après le GP d’Argentine (3/21) : 1. Aleix Espargaro 45 pts, 2. Brad Binder 38 (-7), 3. Enea Bastianini 36 (-9), 4. Alex Rins 36 (-9), 5. Fabio Quartararo 35 (-10)…

Concours FIVE Austin !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis NERET
1 mois il y a

Le championnat Ducati 2022 est enfin lancé !

yamaha 2022.jpg

[…] Austin, MotoGP (Q2) : Phénoménal Martin, phénoménales Ducati ! […]