Bagnaia au rendez-vous des 63 !



Podium lors de son 63ème Grand Prix, obtention de la 63ème victoire puis 63ème pole de Ducati : Francesco Bagnaia et le numéro 63, drôle d’histoire !

Il y a des coïncidences – qui n’en sont d’ailleurs peut-être pas – qui prêtent parfois à sourire. Chez Francesco Bagnaia, champion du monde MotoGP 2022, il s’agit de celles qui entourent le numéro 63, avec lequel il roule depuis ses débuts en catégorie reine, en 2019.

Arrivé en championnat du monde de vitesse moto en 2013, l’Italien a célébré son 63ème Grand Prix à Silverstone, en Grande-Bretagne, en 2016, époque où il roulait en Moto3. Ce fut là le théâtre de la toute première pole position de sa carrière. Qui fut suivie, le lendemain, d’une deuxième place en course.

Six ans plus tard, le 29 mai dernier, Francesco Bagnaia est monté sur la plus haute marche du Grand Prix d’Italie 2022, sur le circuit du Mugello. Il a ce jour-là offert à son constructeur, Ducati, sa 63ème victoire en catégorie reine.

À peine quatre semaines plus tard, le poulain de Valentino Rossi remportait la séance de qualification du Grand Prix des Pays-Bas, au mythique TT Circuit Assen. Il s’agissait alors de la 63ème pole position de l’histoire de Ducati. Une performance qui serait complétée, le lendemain, par un succès sur le sol néerlandais.

Cette magie du numéro 63 n’a cependant pas pris lors de son 63ème départ en MotoGP, à Motegi (Japon), en octobre dernier, puisque Francesco Bagnaia a chuté dans le dernier tour d’une course particulièrement difficile.

Pourquoi porte-t-il le numéro 63 :

Lorsque Francesco Bagnaia débarque en championnat du monde Moto3, en 2013, sa Honda du San Carlo Team Italia porte le numéro 4. Mais il change d’équipe en 2014, et doit également changer de numéro : il rejoint le Sky Racing Team VR46, et la chaîne de télévision Sky appartient alors au groupe américain 21st Century Fox. Il est donc demandé à l’Italien de prendre le numéro 21.

En 2017, il arrive en championnat du monde Moto2. Problème : le numéro 21 est déjà pris par son compatriote Franco Morbidelli. Pour régler l’affaire, Francesco Bagnaia fait une addition : 21 + 21 = 42. Il choisit donc le numéro 42 pour son aventure en catégorie intermédiaire.

Il débarque enfin en MotoGP en 2019. Nouveau problème : son numéro est (encore) pris ! Le 42 est déjà sur la moto d’Alex Rins. Et impossible de revenir au 21, car Franco Morbidelli le porte également. La solution, une autre addition 42 + 21 = 63 !

L’histoire derrière les 4 numéros de Pecco Bagnaia

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bellionna
1 mois il y a

>> Filles chaudes vous attendent sur – – – – – https://tinyurl.com/2cw3dbux

Le ranger du parque animalier du Rwanda
1 mois il y a
Répondre à  Bellionna

Bellionna la nana qui en a,je ne sait pas ou mais elle en a,mais certainement se ne sont pas des poils du Q