« Ça fait des points ! » : Zarco superbe 3ème au Mugello



Johann Zarco a une fois encore fait le job au Mugello. Pourtant pointé 12ème dans le premier tour, le Français est progressivement remonté dans le classement pour se hisser sur la troisième marche du podium. Il compte désormais 18 podiums en catégorie reine, autant que Christian Sarron, deuxième pilote tricolore avec le plus de Tops 3 derrière Fabio Quartararo (29). Et était évidemment très heureux à la descente du podium du Grand Prix d’Italie. 

Son récit lors de la conférence de presse.

Le départ. « Ça se joue à pas grand-chose. Ma moto a beaucoup cabré en troisième/quatrième et cette dynamique, soit tu la prends mieux et tu gagnes des places, soit tu en perds. Je me suis moins écarté au premier virage, car j’étais justement moins sur cet élan de gagner des places. J’ai essayé de faire au mieux. Dans le groupe dans lequel j’étais, je me suis dit que ceux qui avaient choisi le soft (tendreà allaient vouloir prendre l’avantage de celui-ci et c’est peut-être ça qui fait que je me suis peut-être moins imposé qu’hier. »

12e dans le premier tour, tu t’es dit que tu avais le temps ? « Il y a moins de stress qu’en sprint, car tu dis qu’il y a plus de temps. Mais j’avais confiance dans ce pneu arrière médium. Les autres étaient forts aussi, mais j’ai vu qu’ils faisaient plus d’erreurs qu’au Sprint en raison des conditions. Il y avait du vent et dans certains virages, il nous poussait. J’ai vu quelques erreurs et je me suis qu’il fallait rester concentré, suivre les trajectoires et que j’allais pouvoir gagner des places. À un moment donné, Alex Marquez et Marini, je n’étais pas loin derrière eux, mais j’ai du mal pour rester au contact pour les passer plus tôt. J’ai essayé de faire au mieux pour passer troisième. Par contre au moment, je me suis dit pourquoi pas essayer de remonter sur Jorge, mais c’était un peu tard. »

Une belle bataille avec Marini. « Je m’attendais à pouvoir mieux m’échapper, mais je glissais beaucoup et je me suis écarté quelques fois dans certains virages. C’était dur. Quand j’ai vu que j’avais pris cinq dixièmes dans les deux derniers tours, je me suis dit que c’était pas trop mal et qu’il fallait rester concentré et puis, peut-être que Jorge allait avoir une usure plus importante que prévu. Il a bien ralenti, mais il a su attaquer suffisamment. Je m’attendais quand même à avoir un peu plus de confort avec ce médium par rapport aux autres, mais on voit que tout le monde arrive à tirer son épingle du jeu et ça rend les courses difficiles, mais ça fait des points et j’espère gagner ce confort pour mieux gérer. »

Dernier virage différent des autres. « Je crois que je tournais en seconde alors que les autres le passaient en troisième. La moto a tellement de couple que ça se passe en troisième, mais le faire en deuxième, ça me permet de profiter du frein moteur pour tourner. Je pense que la différence se faisait là. Ça engendre peut-être plus de mouvements à l’accélération, mais j’ai l’habitude de m’accrocher. »

L’Allemagne dans quelques jours. « C’est un bon test pour préparer la tournée outremer de septembre. Si, avec tout ce bon travail avec l’équipe sur le plan technique, on arrive à contrôler notre feeling sur la moto, alors il y a moyen de répéter de bons résultats sur trois semaines (…). Ça peut donner un avant-goût de la gestion qu’il y aura à faire de septembre à novembre. »

Championnat MotoGP : 1. Francesco Bagnaia 131 pts, 2. Marco Bezzecchi 110 (-21), 3. Jorge Martin 107 (-24), 4. Brad Binder 92 (-39), 5. Johann Zarco 88 (-43)… Classement complet en cliquant ici

Mugello, Championnat : Bagnaia avance, Zarco dans le coup

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
8 mois il y a

C’est super avec des efforts bien mérités

[…] « Ça fait des points ! » : Zarco superbe 3ème au Mugello […]

6 mois il y a

Le poste m’a présenté une mine d’informations, me permettant d’élargir mes horizons