Des pneus MotoGP spécialement pour Phillip Island



Un tracé atypique, des températures pouvant être très fraîches en ces lieux à cette période de l’année : Phillip Island n’est pas un rendez-vous comme les autres pour les pilotes MotoGP. Et à l’occasion du Grand Prix d’Australie 2022, Michelin fournira aux pilotes un pneumatique spécialement conçu pour cette situation. Son nom : « Phillip Island », évidemment.

Communiqué Michelin : Animoca Brands Australian Motorcycle Grand Prix

Pour la pénultième course 2022 en Asie-Pacifique, le team Michelin Motorsport et le paddock du MotoGP™ ont rendez-vous à Phillip Island (Australie), dans l’état de Victoria, pour le Animoca Brands Australian Motorcycle Grand Prix.

Situé à 90 minutes au sud de Melbourne, Phillip Island et son ruban d’asphalte de 4,4 km perché au-dessus des falaises surplombant le Détroit de Bass – un bras de mer qui sépare la Tasmanie de l’état de Victoria sur le continent australien – est un des circuits les plus incroyables et exigeants du calendrier MotoGP.

Son sens anti-horaire, ses sept virages à gauche et cinq à droite appliquent de fortes contraintes sur les pneus à cause des forces physiques qui s’exercent et des températures élevées générées par la surface abrasive. D’autre part, une mise en régime rapide du pneumatique est également attendue car avec la fraîcheur à cette période de l’année, les épaules du pneu peuvent se refroidir très vite.

Avec tous ces éléments pris en compte, l’allocation de pneus MICHELIN Power Slicks est composée de gommes spécifiquement conçues pour ce circuit. Les pneus appelés « Phillip Island » répondent aux exigences des pilotes et de leurs machines pour leur permettre de pousser aux limites en totale confiance. Disponibles en Soft, Medium et Hard pour l’avant et l’arrière, les MICHELIN Power Slicks sont tous asymétriques avec un côté gauche plus dur pour combattre les fortes charges qui s’appliquent sur cette épaule du pneu. On retrouve une allocation entièrement asymétrique sur deux autres circuits, le Sachsenring et Valencia.

De par sa proximité avec la mer et de la saison, le début du printemps en Australie, Phillip Island peut être balayé par le vent et arrosé par la pluie. Les MICHELIN Power Rain sont proposés en Soft et Medium, les avants sont symétriques et les arrières asymétriques avec un côté gauche plus dur comme les slicks arrière.

Avant ce rendez-vous australien, Piero Taramasso, Manager Deux-roues de Michelin Motorsport, a déclaré : « Notre dernière visite ici remonte à 2019 et cette année-là, nous avions testé une nouvelle construction du pneu slick arrière qui se retrouve dans l’allocation 2022. Cette piste, avec son profil et son asphalte si particuliers, met toujours nos pneus à rude épreuve car ils doivent offrir du grip, de la longévité, de la constance et de la performance. Les gommes ‘Phillip Island’ doivent non seulement répondre à tous ces critères, mais elles doivent aussi le faire dans des conditions météo instables comme c’est souvent le cas ici au bord de la mer. »

« Même si la nouvelle construction des pneus arrière débute à Phillip Island, elle a déjà prouvé sa performance et sa longévité sur d’autres circuits. Je n’ai aucun doute qu’elle permette aux pilotes d’attaquer au maximum et qu’elle offre aux fans une course passionnante. »

L’action débutera vendredi 14 octobre avec les deux premières séances d’Essais Libres. Deux autres sont prévues samedi avant les Qualifications qui décideront de la grille de départ. Long de 27 tours, le Grand Prix s’élancera dimanche à 14h00 heure locale (6h00 heure française).

GP Australie : décalage horaire, voici le programme !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires