Ducati, en quête d’une première victoire en Argentine



Termas de Rio Hondo figure parmi les rares circuits du calendrier sur lesquels aucun des représentants de l’usine de Bologne ne s’est imposé… pour le moment.

Ce week-end se tient le Grand Prix d’Argentine à Termas de Rio Hondo, deuxième escale du calendrier. Parmi les vainqueurs en MotoGP sur le tracé argentin figurent Marc Marquez (3 succès), Maverick Viñales (1), Valentino Rossi (1), Cal Crutchlow (1) et Aleix Espargaro (1).

Marquez s’est imposé pour le compte de Honda, tout comme Crutchlow, Viñales et Rossi au guidon d’une Yamaha tandis qu’Aleix Espargaro a gagné l’an passé à bord d’une Aprilia. Pour rappel, ce fut le tout premier succès de la carrière d’Espargaro, tout comme le tout premier de l’usine de Noale en catégorie reine.

Termas de Rio Hondo résiste encore à deux constructeurs engagés cette saison : KTM et Ducati. Pour KTM, le meilleur résultat est à mettre au crédit de Brad Binder, sixième l’an passé. En revanche, Ducati a bien failli monter sur la plus haute marche en 2022. Jorge Martin a mené les 20 premiers tours avant d’être battu par Espargaro.

Bien que l’usine de Borgo Panigale ne compte aucune victoire à Termas de Rio Hondo, il y a fort à parier que ce n’est plus qu’une question de jour, même si, évidemment, tout peut arriver. Le tracé argentin est l’un des trois du calendrier où Ducati n’a jamais gagné avec Buriram (Thaïlande) et Mandalika (Indonésie). Bien sûr, on ne considère pas l’Inde et le Kazakhstan où aucune course n’a eu lieu pour le moment.

Si un des pilotes Ducati s’impose dimanche, la firme italienne porterait à 23 son nombre de circuits « conquis » en catégorie reine et frapperait un grand coup dans la lutte pour sa propre succession au trône du MotoGP.