« Il est l’heure de faire une grande saison » – Nakagami



Une Honda RC213V 2022 « bien meilleure » que la version 2021 et un travail sur lui-même invitent Takaaki Nakagami à aborder 2022 avec ambition.

La progression de Takaaki Nakagami en MotoGP a été régulière de 2018 à 2020, tant en termes de classement final (20e, 13e, 10e), de meilleur résultat obtenu (6e la première saison, 5e la seconde, 4e la troisième) que de points marqués (33, 74, 116). Mais 2021 a marqué un coup d’arrêt. En proie à de sérieuses difficultés sur la Honda, il est redescendu au 15e rang, avec seulement deux courses terminées dans le top-5. Et court toujours après son premier podium.

2021 a été « globalement difficile, avec beaucoup de chutes », a reconnu le pilote Honda lors de sa conférence de presse de rentrée, ce vendredi. Il l’explique notamment en soulevant des problèmes techniques : « Nous avons eu beaucoup de mal à trouver du grip à l’arrière, nous avons essayé beaucoup de choses mais le problème a persisté. J’ai dû prendre plus de risques et je suis beaucoup tombé. » Douze fois sur l’ensemble de la saison.

Cependant, « la nouvelle moto représente une grande amélioration sur ce point, comme concernant le rendement du moteur. Il y a eu des avancées dans beaucoup de domaines », se réjouit-il après avoir testé la première version de la Honda RC213V 2022 à Jerez, en novembre. « Elle a un grand potentiel. La première impression a été très positive. »

« Tous les pilotes pensent comme moi et j’ai hâte de commencer. Ce sera ma cinquième année en MotoGP et l’heure est venue de faire une grande saison », annonce-t-il. Il en a d’autant plus besoin que le temps passe. Et derrière, la relève japonaise – avec notamment Ai Ogura en Moto2 – est en train de se rapprocher du MotoGP, menaçant potentiellement sa place.

Takaaki Nakagami a souligné l’importance de bien travailler lors des deux prochains tests, à Sepang et Mandalika, afin d’être prêt pour le Grand Prix du Qatar. Il va aussi pouvoir mettre en oeuvre le travail fait sur l’aspect psychologique, recommandé par son team-manager, Lucio Cecchinello. « J’ai commencé à travailler avec un coach. Tu ne peux ps changer ta personnalité, je devrai progresser course après course. Je dois progresser et je suis curieux de savoir, sur ces premiers tests, combien et comment j’ai changé, et comment je pourrai le faire tout au long de la saison. Ce n’est pas une chose qui se fait d’un jour à l’autre. »

Le dernier podium d’un pilote japonais en MotoGP remonte à l’incroyable deuxième place obtenue par Katsuyuki Nakasuga au Grand Prix de Valence 2012. Dix ans plus tard, Takaaki Nakagami entend remettre le compteur à zéro.

Pourquoi 2022 sera crucial pour Nakagami

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] « Il est l’heure de faire une grande saison » – Nakagami […]