« Je n’ai jamais voulu le toucher » : Rea livre sa version des faits (Magny-Cours)



Alors que la colère gronde chez Alvaro Bautista et Ducati contre Jonathan Rea, accusé d’avoir volontairement percuté l’Espagnol lors de la Course 2 de Magny-Cours, le sextuple champion du monde Superbike a répondu à ses détracteurs au lendemain de l’incident. Il estime que celui-ci est clos – en tout cas de son côté –, après narration de sa version et affirmation du fait qu’il n’a en aucun cas voulu faire chuter son adversaire.

Jonathan Rea : « Au sujet de la collision avec Alvaro, il y a deux versions à toute histoire et maintenant que j’ai eu le temps d’ingérer toutes les informations, permettez-moi d’exprimer clairement mes sentiments. Premièrement, et c’est le plus important, je n’avais pas prévu et ne voulais pas entrer en contact avec lui, et même si nous nous sommes touchés, la dernière chose que j’espérais ou que je voulais était qu’il tombe et ne puisse pas continuer la course. C’est quelque chose que je veux dire fermement avant de parler de la façon dont cela s’est passé de mon côté. »

« Pour ce qui est de l’incident, j’étais à la limite pour faire la manœuvre, j’ai tenté le dépassement, sa trajectoire se refermait sur la mienne à son intérieur et à un moment donné, j’ai dû ajuster ma trajectoire pour ne pas perdre l’avant moi-même. J’ai fait ma trajectoire et malheureusement, il est tombé. »

« Je suis vraiment désolé pour cela car ce n’était vraiment pas mon intention. Après la course, je suis allé voir Alvaro et je lui ai présenté mes excuses. En tant que pilotes, nous roulons à la limite et il nous arrive de nous toucher. Ce week-end, Alvaro est également entré en contact avec un pilote lors de la Course Superpole, juste devant moi, perdant un aileron de sa moto et le projetant sur mon chemin. D’autres pilotes m’ont également touché ce week-end ; c’est la course et ça arrive. Malheureusement, Alvaro a chuté cette fois, et j’ai eu droit à un Long Lap conformément à la décision de la Direction de course, que j’ai pleinement acceptée. »

« Je souhaite à Alvaro le meilleur pour les autres courses de la saison et, en ce qui me concerne, c’est un incident malheureux qui est déjà derrière nous. Maintenant, nous avons hâte de courir en Catalogne. »

« On se voit sur la piste. »

Jonathan Rea

« C’est inacceptable » : Bautista furieux contre Rea

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christophe Neffe
12 jours il y a

T’as délibérément bourré dedans… Mytho