Le coéquipier de Rins sera Japonais, reste à savoir qui



Conserver Takaaki Nakagami, faire venir Ai Ogura en MotoGP : Honda dispose de ses deux choix pour le pilote qui sera dans le box LCR Honda Idemitsu en 2023.

Takaaki Nakagami traverse une période difficile de sa carrière. Arrivé en MotoGP en 2018, dans l’équipe LCR Honda Idemitsu, le Japonais a d’abord dû prendre le rythme de la catégorie reine. Il semblait avoir trouvé le mode d’emploi quand, en 2020, il a réussi à terminer 12 fois sur 14 dans le top-10 (dont 4 dans le top-5), signer une pole position et occuper régulièrement le poste de meilleur pilote Honda, en l’absence de Marc Marquez.

Les espoirs levés par ses performances sont retombés en 2021, campagne terminée à la 15ème place du championnat. Et la nouvelle Honda RC213V lancée en 2022 ne lui a pas permis de retrouver son niveau d’antan : après 11 courses, Takaaki Nakagami occupe la 16ème position du classement général, avec pour meilleur résultat une 7ème place à Jerez et au Mans. À 30 ans, il commence à générer de moins en moins d’attentes.

Son futur en MotoGP est compromis, d’autant plus que sa situation est particulière. Honda est une marque japonaise, tout comme Idemitsu, sponsor de l’équipe LCR Honda Idemitsu. Leur souhait commun est de mettre en grille un pilote japonais. Cela a permis l’ascension de Takaaki Nakagami en MotoGP, mais un autre jeune espoir du pays est en pleine ascension : Ai Ogura.

Âgé de 21 ans, troisième du championnat du monde Moto3 2020, Ai Ogura est dans sa deuxième saison en catégorie Moto2. Il a déjà réussi à gagner, est monté sur 5 des 9 derniers podiums et se bat pour le titre – il est actuellement troisième à 1 point de la première place. Honda a mis le grappin dessus, et depuis longtemps : le Japonais a fait toute sa carrière internationale dans le Honda Team Asia, où il évolue actuellement

LCR Honda Idemitsu alignera un pilote japonais en 2023. Reste à savoir lequel des deux. Ai Ogura est attendu en MotoGP, mais sa jeunesse et son besoin de gagner en expérience pourraient le faire rester un an de plus en Moto2. Ce qui donnerait un an de sursis à Takaaki Nakagami. Dans le cas contraire, ce-dernier céderait sa place et pourrait poursuivre sa carrière ailleurs. Par exemple en WorldSBK.

Avec Rins, Honda lance l’ère du renouveau

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires