L’erreur humaine qui coûte cher à Espargaro à Motegi



Un mécanicien d’Aprilia a oublié de changer la cartographie d’Aleix Espargaro, parti avec le mode éco à Motegi. D’où son changement de moto avant le départ, qui l’a fait terminer hors des points pour la première fois de l’année. Et le repousse à 25 points de Fabio Quartararo.

Aleix Espargaro a connu à Motegi son premier résultat blanc de la saison, mais ce n’est pas de sa faute. Sixième sur la grille, il a dû rentrer changer de moto dans le tour de chauffe et partir depuis la voie des stands avec sa deuxième machine. Celle-ci n’avait pas été essayée du week-end, n’avait pas les bons pneus, « ne fonctionnait pas » pour reprendre ses mots. Parvenu à remonter seizième, il manque les points malgré sa remontée.

Que s’est-il passé ? Quand les pilotes Aprilia sortent des stands pour venir se placer sur la grille, ils activent une cartographie « éco » (eco-map) afin de ne pas dépasser les 4 000 tours/minute, et ainsi limiter la consommation d’essence. Ce mode est ensuite retiré par les mécaniciens sur la grille. Mais à Motegi, celui en charge d’Aleix Espargaro a oublié de le faire.

« J’ai vu qu’il y avait un problème dans le tour de chauffe, j’ai tout essayé, j’ai touché tous les boutons, j’ai arrêté la moto puis je l’ai relancée, mais c’est une cartographie qu’ils doivent changer eux », expliquait l’Espagnol, « abattu » et certain qu’il pouvait « gagner tranquillement » ce dimanche.

« Je ne suis pas en colère contre l’équipe. L’ingénieur est venu s’excuser en disant que c’était de sa faute et je l’ai pris dans mes bras. Ce sont des choses qui arrivent », a-t-il tempéré. Mais cette erreur humaine arrive au mauvais moment, car Aleix Espargaro se retrouve à 25 points de Fabio Quartararo, alors que 100 restent à prendre.

Motegi, Championnat : Quartararo reprend un peu d’air

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alain CUEILLE
4 mois il y a

C’est bien d’accepter qu’un technicien puisse faire une erreur et l’accepter: c’est ça l’esprit d’équipe

Braccini
4 mois il y a

Étonnante cette histoire de téléchargement. Ces moto ont une capacité mémoire si faible qu’ils ne peuvent pas télécharger toutes les configurations d’un coup ??

[…] Espargaro a vécu un cauchemar à Motegi, dimanche. Une erreur humaine, de la part de l’un de ses mécaniciens, a ruiné ses chances au Grand Prix du […]

[…] d’une erreur humaine à Motegi (lire ici), Aleix Espargaro a dû changer de moto et partir depuis les stands, avant de terminer 16ème. « […]

[…] d’une erreur humaine à Motegi (lire ici), Aleix Espargaro a dû changer de moto et partir depuis les stands, avant de terminer 16ème. « […]

[…] Aucun pilote MotoGP ne fera un « perfect » en 2022, performance qui consiste à rentrer dans les points de tous es Grands Prix. Aleix Espargaro était le dernier à pouvoir y parvenir, mais il a terminé 16ème à Motegi, au Japon, après avoir été victime d’un problème lié à une erreur d’un membre de son équipe au départ (lire ici). […]