Les freinages de Razgatlioglu stupéfaient Dovizioso : « Il est fou ! »



Spectateur du WorldSBK de Misano, en juin dernier, Andrea Dovizioso confiait « ne pas comprendre » comment Toprak Razgatlioglu parvenait à freiner aussi tard par rapport à Jonathan Rea.

Contenu Dorna WorldSBK :

La lutte acharnée pour le titre de Champion MOTUL FIM World Superbike 2022 s’est tenue tout au long du Round Pirelli d’Émilie-Romagne en présence d’Andrea Dovizioso. Le triple vice-Champion du Monde MotoGP, 24 fois vainqueur en Grand Prix et Champion du Monde 125cc 2004 a parlé d’une variété de choses pendant son passage, de qui il soutient au style de pilotage de Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha avec Brixx WorldSBK) et de la bataille pour le titre.

« Dovi » se disait ravi d’être dans le paddock pour soutenir Yamaha et aussi son bon ami Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati) : « J’aime toujours venir ici avec mes amis, a-t-il dit. C’est toujours un événement spécial et j’ai une passion pour chaque rendez-vous moto ! Je suis ici pour soutenir Yamaha, mais aussi mon ami Michael Ruben Rinaldi. »

Dovizioso a fait part de ses impressions sur le style de pilotage de Razgatlioglu, en déclarant qu’il ne comprenait pas ce qu’il était capable de faire : « Il est fou, il est très difficile pour moi de comprendre les détails de l’extérieur. Sa façon de piloter est très unique ; je ne comprends pas comment il peut freiner aussi tard par rapport à Jonathan Rea, qui est normalement un freineur appuyé. C’est tellement beau de le voir se battre, car à chaque fois, il est très agressif jusqu’au dernier virage ! »

En parlant du Championnat, il a fait remarquer les performances d’Alvaro Bautista jusqu’à présent : « Alvaro est très compétitif, je le connais très bien et c’est sûr qu’il est rapide, mais il n’y a pas que ça. Il sait gérer les courses et il est très léger, donc son accélération est incroyablement bonne. Normalement, il n’utilise pas beaucoup le pneu arrière, donc il lui reste beaucoup de gomme à la fin de la course. Il sera très difficile à battre, c’est certain. Jonny est tellement bon et c’est agréable de voir ses efforts ! Il essaie tout ! Sa vitesse n’est pas comme celle d’Alvaro, mais cela signifie qu’il a une mentalité de Champion, ce qui est vraiment bien pour lui. Je pense qu’il sera très bien jusqu’à la fin de la saison. »

Razgatlioglu a testé la M1 : « J’ai adoré rouler sur une MotoGP ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ju
28 jours il y a

« Les freinages de Razgatlioglu STUPEFAIENT Dovizioso »…. Vive le français chez GP Inside…. Les freinages STUPEFIENT ». Essayez de retourner à l’école. La Rédaction devrait retourner à l’ecole