Les remontées d’Enea Bastianini



Il est rare qu’Enea Bastianini perde des places entre les essais et la course. Hors chutes, ce n’est arrivé qu’une fois en 2021. À l’inverse, le pilote Ducati s’est distingué grâce à plusieurs remontées spectaculaires.

19e du classement des qualifications (BMW M Award), 11e du championnat : ainsi Enea Bastianini avait terminé la saison 2021. La différence entre les deux positions reflétait ses difficultés dans l’exercice du tour rapide, mais aussi sa capacité à signer les remontées les plus efficaces du peloton MotoGP. Il était d’ailleurs deuxième au « classement des remontées » établi par GP-Inside, derrière le Sud-Africain Brad Binder.

De quoi parle-t-on exactement ? En ce week-end off pour le MotoGP, la rédaction a repris les résultats des 18 courses de la saison passée pour vous donner les détails de ces remontées de Bestia. Il en ressort des courses où il a parfois gagné plus de dix places entre la grille de départ et le drapeau à damiers.

Enea Bastianini en 2021 :

Remonter, l’Italien n’en a pas eu besoin pour aller remporter le Grand Prix du Qatar, car il est parti deuxième et s’est immédiatement glissé dans le groupe de tête.

Chez lui, qui dit bonne qualification dit souvent bon résultat en course. Des 25 fois où il est parti en première ligne dans sa carrière, il a terminé 16 fois sur le podium le dimanche. Dans le détail : 12 fois sur 21 en Moto3, 3 fois sur 3 en Moto2, plus une fois en MotoGP le week-end dernier.

Les clés du triomphe de Bastianini au Qatar

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires