Mandalika : Ce qu’a fait Binder au Qatar inspire KTM



« Nous pouvons apprendre de ce qu’a fait Binder pour progresser. » L’équipe Tech3 aborde le Grand Prix d’Indonésie avec l’espoir de se battre pour les points, et motivée par la performance de Brad Binder au Qatar.

KTM n’avait jamais débuté une saison par un podim, et jamais terminé dans le top-5 à Losail, Mais tout cela appartient désormais au passé grâce à Brad Binder. Le Sud-Africain a obtenu une surprenante deuxième place lors du Grand Prix du Qatar, entre la Ducati d’Enea Bastianini et la Honda de Pol Espargaro. Un résultat que peu attendaient, après une pré-saison où les Oranges avaient eu du mal à se distinguer.

La performance de Brad Binder inspire les autres pilotes KTM, à commencer par ceux du team français Tech3. Une source de motivation évoquée avant le Grand Prix d’Indonésie, où Remy Gardner et Raul Fernandez poursuivront leur apprentissage de leur nouvelle catégorie.

« C’est le deuxième round de la saison, mais aussi le premier sur un circuit où nous avons déjà fait quelques tours, introduit le team-manager, Hervé Poncharal, au sujet de Mandalika. Raul et Remy ont tous deux aimé les journées de test ici le mois dernier, ils ont eu un bon rythme et ont fait du bon travail avec leur équipe. Ils ont connu une bonne ouverture au Qatar, et sont très motivés par la performance de Brad Binder sur la KTM RC16. Ils ont hâte d’être de retour sur leur moto, et on espère qu’ils pourront se battre pour les points. »

Dix-huitième de sa première course, Raul Fernandez mentionne lui aussi le pilote sud-africain. « Le Qatar a été difficile car nous avons terminé loin du premier pilote KTM. J’en retiens l’aspect positif, car cela signifie que nous pouvons apprendre de ce qu’a fait Brad Binder pour progresser. Je veux m’amuser lors de cette deuxième course à Mandalika. Je suis un débutant et c’est important de prendre les courses une par une pour progresser. L’objectif est d’essayer de réduire l’écart avec les pilotes KTM. Nous avons déjà roulé à Mandalika donc nous avons une bonne base sur laquelle travailler. Nous allons essayer de l’améliorer et nous préparer au mieux pour dimanche. »

Son coéquipier Remy Gardner a lui marqué son premier point au Qatar, et espère continuer sur cette lancée. « L’ouverture de la saison a été positive car nous avons terminé avec un point, ce qui n’est pas mal pour une première en MotoGP. Nous avons encore beaucoup de travail à fournir, donc j’ai hâte d’être à Mandalika pour essayer de faire quelques progrès à partir de ce qui a été appris au Qatar. Nous avons déja fait quelques tests là-bas, donc nous savons quelles directions nous devons prendre pour préparer la course. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires