Marquez subira une nouvelle opération du bras



Souffrant du bras droit depuis de longs mois, Marc Marquez se fera opérer après le Grand Prix d’Italie. Ce sera sa cinquième intervention chirurgicale depuis novembre 2019.

GP-Inside en avait eu vent fin avril, mais Marc Marquez a tout fait pour ne pas passer par là. Il estime finalement ne plus avoir le choix : il doit suspendre sa saison 2022 pour se faire opérer du bras droit. Son team-manager, Alberto Puig, l’a annoncé en plein Grand Prix d’Italie, ce samedi après-midi, lors d’une conférence de presse exceptionnelle organisée après les qualifications.

« L’opération consistera en une extraction de matériel d’ostéosynthèse fixé dans son épaule droite, ainsi qu’une ostéotomie humérale pour améliorer la rotation externe du bras et arranger la stabilité de l’épaule », a-t-il fait savoir. La décision aurait été prise hier, vendredi, après consultation de docteurs : « Nous avons appris hier que l’opération pouvait être faite. Cela peut être fait car l’os est maintenant prêt, avant ce n’était pas recommandé. Pour cette raison, Marc arrêtera après ce Grand Prix, prendra une pause et se fera opérer. »

Présent à sa droite, Marc Marquez a ensuite pris la parole pour justifier cette décision, et revenir sur les difficultés rencontrées depuis sa première blessure au bras droit, en juillet 2020. « Tout a été vraiment compliqué depuis ma première blessure au bras, et l’infection a été le pire, a-t-il introduit. Des docteurs ont fait un travail incroyable pour la soigner et récupérer de mes blessures. Ce fut un succès, mais depuis que j’ai repris la moto je sens une grande limitation. Je n’ai jamais abandonné, j’ai poussé et fait ce que les docteurs me disaient, mais j’ai réalise cette saison que je ne m’amuse pas, je souffre, je n’ai pas de force, je ne peux pas rouler comme je le veux, je commence à me faire mal à l’épaule gauche car je force trop avec le bras gauche… »

« Mes résultats ne sont pas mauvais mais pas ceux que je veux.  Mon style de pilotage n’est pas le même par ma faute, et non pas celle de la moto. Mon bras droit n’est même pas dans une position naturelle dans les virages à gauche… Même comme ça j’ai réussi à gagner des courses l’an dernier, donc je voulais essayer jusqu’au bout. Mais la rotation est trop grande. (…) On a évalué dès octobre, quand j’ai eu mes problèmes de vision, de faire quelque chose au bras, mais l’os n’était pas encore complètement guéri, le risque était trop grand. J’ai beaucoup travaillé ces quatre derniers mois mais je n’ai vu aucun progrès. Après Jerez nous avons eu une réunion avec les docteurs et avons à nouveau considéré une opération. J’ai fait tout ce qui était entre mes mains pour l’éviter, car je ne le voulais pas, mais c’est la bonne manière de me rétablir. »

L’octuple champion du monde passera entre les mains du Docteur Joaquin Sanchez-Sotelo, de la Mayo Clinic de Rochester, dans le Minnesota (États-Unis). Le reverra-t-on en piste en 2022 ? « Je n’ai aucune idée de quand je reviendrai car après l’opération on ira étape par étape, mais ce sera long. Mon objectif est toujours le même : être de retour. Me faire opérer maintenant revient à préparer 2023. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vroum vroum la maraquina
1 mois il y a

Hé oui tu te croyais le plus fort
Mais tu ta mega chute

Nate
1 mois il y a

👎👎👎👎👎