Misano, Espargaro : « Quand tu joues le titre, il faut monter sur le podium »



Aleix Espargaro vise le podium du Grand Prix de Saint-Marin, après cinq courses d’affilée sans trophée. Deuxième du championnat à 32 points de Fabio Quartararo, il reconnaît devoir signer de meilleurs résultats pour rester au contact. Et résister à Francesco Bagnaia, qui n’est plus que 12 longueurs derrière.

Déclarations recueillies lors de la conférence de presse pré-GP au Misano World Circuit Marco Simoncelli

Besoin de faire mieux : « Le GP d’Autriche a été très difficile pour moi, je n’ai jamais vraiment pris de plaisir sur la moto. J’ai fait de mon mieux et c’est une sixième place décente, mais si je veux me battre pour le titre, c’est difficile de le faire en finissant sixième, il faut monter sur le podium, surtout quand tu as du retard sur le leader et que le troisième du championnat, derrière toi, ne fait que gagner. J’espère pouvoir retrouver le feeling à Misano, l’an dernier ce n’était pas mal et cette année la moto est plus rapide. »

Le test pré-2023 des 6 et 7 septembre : « Nous avons une longue liste de choses à essayer. Il n’y aura pas tout ce qu’aura la moto de 2023, mais pas mal d’éléments essayés précédemment par Savadori, un peu d’aéro, de l’électronique, de moteur… On va être bien occupés à Misano, et de là ils pourront apporter une version plus proche du modèle 2023 à essayer à Valence. »

L’arrivée d’Oliveira et Fernandez chez RNF Aprilia : « Je suis très heureux, bravo à Aprilia et bienvenue aux deux nouveaux pilotes. Raul et Miguel sont deux pilotes très rapides et je pense qu’ils ont un bel avenir devant eux, car ils sont encore très jeunes. J’espère qu’ils pourront nous aider à développer la moto et nous battre face aux huit Ducati. J’ai hâte de voir leur réaction quand ils monteront sur la moto à Valence (en novembre). »

L’aide qu’ils peuvent apporter à l’équipe officielle : « C’est une bonne question et je pense que personne n’a la réponse pour le moment. C’est nouveau pour Aprilia d’avoir une équipe satellite. Raul et Miguel auront des motos compétitives mais c’est nouveau pour tout le monde. Il faut voir comment ils travailleront, quel matériel ils auront… Nous devons y aller étape par étape mais c’est sûr que ce sera utile d’avoir deux bons pilotes pour progresser et faire avancer Aprilia. »

Remy Gardner écarté de chez KTM après seulement un an en MotoGP : « C’est triste, je me sens mal pour lui mais je n’ai pas d’explication, je ne comprends pas pourquoi ils le traitent comme ça. Il a remporté le titre Moto2 l’an dernier, il n’a pas la meilleure moto cette année… Qu’attendaient-ils de lui ? De gagner des courses ? Je ne comprends pas et je suis triste pour lui. C’est difficile d’arriver en MotoGP et de montrer un grand potentiel, tout le monde est très rapide, il y a beaucoup de motos compétitives… Le point d’interrogation est : qu’attendaient-ils de lui ? S’ils voulaient qu’il soit dans le top-5 du championnat, alors ok, mais on ne peut pas attendre ça de lui. »


✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Espargaro a déjà fait la meilleure saison de sa carrière

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires