Misano, MotoGP (FP2) : C’est Ducati contre Quartararo !



Fabio Quartararo était parti pour dominer la deuxième séance d’essais libres, mais quatre pilotes Ducati l’ont devancé dans les dernières secondes à Misano. Parmi eux se trouve son compatriote français Johann Zarco (4ème), mais aussi Enea Bastianini (1er), homme le plus rapide du jour.

Le Misano World Circuit Marco Simoncelli sera-t-il le théâtre d’une quatrième victoire d’affilée pour Ducati ? Triomphatrice à Assen, Silverstone et Spielberg, la firme de Borgo Panigale vise à nouveau la première place à domicile, et elle a pour cela une véritable armée de pilotes. Ces-derniers ont verrouillé les quatre premières places de la journée, à l’issue d’une deuxième séance d’essais libres où tout s’est joué dans les derniers instants.

Bien calé dans les échappements de Francesco Bagnaia (2ème), son futur coéquipier Enea Bastianini est allé chercher le meilleur temps en 1’31.517, à un peu moins d’une demi-seconde du record absolu de la piste. Il devance Pecco de 114 millièmes, tandis que Jack Miller place la seconde Ducati officielle au troisième rang. Tombé en début de séance, Johann Zarco (4ème) a bien réagi et n’est qu’à 3 dixièmes du leader du jour.

Au sommet du classement avant la charge des Ducatistes, Fabio Quartararo (5ème) complète finalement le top-5. Il est seul pilote équipé d’une moto japonaise du top-9 puisque suivent derrière lui les Aprilia RS-GP de Maverick Viñales (6ème) et Aleix Espargaro (7ème), la Ducati Desmosedici GP22 de Jorge Martin (8ème) et la version GP21 du chef de file des rookies, Marco Bezzecchi (9ème). Franco Morbidelli (10ème) ferme la marche du top-10 pour Yamaha, sur une piste où il espère redresser la barre d’une saison 2022 jusqu’à présent désastreuse.

Comme en FP1, Pol Espargaro (11ème) échoue aux portes de ce top-10 directement qualificatif pour la Q2, 59 millièmes derrière Franky Morbido. Les deux KTM officielles de Miguel Oliveira (12ème) et Brad Binder (13ème) doivent elles aussi provisoirement disputer la Q1, comme la Suzuki d’Alex Rins (14ème) qui doit faire sans son coéquipier Joan Mir, blessé.

La troisième séance d’essais libres, samedi matin, devrait permettre aux pilotes d’améliorer certains de ces chronos. À moins qu’une averse ne vienne chambouler le déroulement du week-end, ce qui rendrait les temps de la FP2 décisifs pour les passages en Q2.

Misano (GP de Saint-Marin) – FP2 MotoGP :

Misano : Pénalité sur la grille pour Bagnaia !

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires