Misano, MotoGP (Q2) : Miller en pole, Ducati intouchable



Jack Miller s’est montré le plus rapide d’une qualification perturbée par des gouttes de pluie à Misano. Il emmène un top-4 100 % Ducati, avec Francesco Bagnaia (2ème), Enea Bastianini (3ème) et Marco Bezzecchi (4ème) à la suite. Johann Zarco partira sixième, son compatriote français Fabio Quartararo huitième.

Quelle est la probabilité pour que, dans une journée, la pluie ne se mette à tomber durant la demi-heure réservée aux qualifications d’un Grand Prix moto ? C’est pourtant le scénario vécu par les pilotes MotoGP à Misano. Passé entre les gouttes lors des quatre séances d’essais libres, ils ont eu à composer avec un asphalte mouillé par des gouttes de pluie, ce samedi.

Ces conditions n’exigent pas seulement d’être habile sur la moto, mais aussi de disposer d’une grande dose de confiance. Il faut également être en piste au bon moment et le plus longtemps possible, afin de prendre ses marques et passer sur les trajectoires les plus sèches possibles, grâce aux passages répétés des pilotes. Et à ce jeu-là, Jack Miller s’est, comme souvent, montré le plus fort.

Descendu en 1’31.899, l’Australien a battu de 15 petits millièmes son coéquipier Francesco Bagnaia. Ce-dernier devra cependant partir cinquième en raison de la pénalité reçue pour avoir gêné d’autres pilotes en FP1. Cela laisse le deuxième poste à Enea Bastianini, tandis que Marco Bezzecchi complétera la première ligne. Premier pilote non-Ducati, Maverick Viñales et son Aprilia ouvriront la deuxième file devant Pecco, donc.

Resté en 1’32, Johann Zarco sauve une place en deuxième ligne après avoir réalisé le sixième meilleur temps. Il aura à sa droite la Ducati VR46 de Luca Marini, et la Yamaha Monster Energy de Fabio Quartararo. Le Niçois, huitième, a perdu du temps après être parti en pneus pluie en début de séance, alors que les tendres représentaient le bon choix. Il met cependant derrière lui son dauphin au championnat, Aleix Espargaro, seulement neuvième.

Meilleur pilote KTM du jour, Miguel Oliveira ferme la marche du top-10 de la qualification devant Franco Morbidelli, de retour en Q2 pour la première fois depuis mars. Pas à l’aise dans ces conditions, Alex Rins conclut le classement de la séance au douzième rang.

Battu pour 11 millièmes en Q1, Jorge Martin (13ème) égale sa pire qualification de l’année. Il aura à sa droite le rookie Fabio di Giannantonio et la KTM de Brad Binder. Le Sud-Africain devance la première Honda, celle d’Alex Marquez (16ème), lors d’un samedi à nouveau compliqué pour le HRC.

Andrea Dovizioso prendra le départ de son 346ème et dernier Grand Prix depuis le 18ème rang de la grille, derrière le pilote d’essai Ducati Michele Pirro (17ème), wild-card ce week-end. Nouveau venu en MotoGP pour remplacer Joan Mir – blessé – au Team Suzuki Ecstar, Kazuki Watanabe (23ème) n’est pas lanterne rouge. Ce statut revient aux pilotes de l’équipe française Tech3, Remy Gardner (24ème) et Raul Fernandez (25ème).

Misano (GP de Saint-Marin) – Q2 MotoGP :

Suite de la grille (pilotes restés en Q1) :
13. Jorge Martin (Ducati)
14. Fabio di Giannantonio (Ducati)
15. Brad Binder (KTM)
16. Alex Marquez (Honda)
17. Michele Pirro (Ducati)
18. Andrea Dovizioso (Yamaha)
19. Pol Espargaro (Honda)
20. Stefan Bradl (Honda)
21. Darryn Binder (Yamaha)
22. Takaaki Nakagami (Honda)
23. Kazuki Watanabe (Suzuki)
24. Remy Gardner (KTM)
25. Raul Fernandez (KTM)

La moitié de la grille MotoGP 2024 déjà verrouillée !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires