Pas d’Espagnol sur le podium du MotoGP, une première depuis 2006



L’Espagne n’a placé aucun de ses représentants sur le podium du mondial MotoGP en 2022. Cela n’était plus arrivé depuis seize ans.

Le championnat du monde MotoGP 2022 s’est achevé avec Francesco Bagnaia sacré champion du monde devant Fabio Quartararo et Enea Bastianini. Deux pilotes italiens séparés par un français, et donc aucun espagnol. Et c’est un petit événement.

Il fallait en effet remonter à la saison 2006, donc seize ans plus tôt, pour trouver une campagne MotoGP sans pilote espagnol sur le podium du classement général. À l’époque, l’Américain Nicky Hayden s’était imposé devant les Italiens Valentino Rossi et Loris Capirossi.

Ce n’est que la quatrième fois que cela arrive dans l’ère du MotoGP. Avant 2022 et 2006, il y avait eu 2005 (les Italiens Valentino Rossi et Marco Melandri devant l’Américain Nicky Hayden) et 2002 (les Italiens Valentino Rossi et Max Biaggi devant le Japonais Tohru Ukawa).

Le premier pilote espagnol de cette saison 2022, Aleix Espargaro, a terminé quatrième. Pour la moins bonne position de l’Espagne en championnat du monde MotoGP, il faut remonter à 2005, quand le premier pilote espagnol, Sete Gibernau, avait terminé septième.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
2 mois il y a

Serait-ce enfin la fin de l’ère des pingouins ? Hélas non, quand on voit les jeunes qui sont aidés en Moto2 et moto3…

Liatorra
2 mois il y a

>>>> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h