Première réponse de Michelin aux critiques de Martin



Dixième au Qatar, Jorge Martin dit avoir été victime d’un problème de pneu arrière, chose qu’il qualifie d’« inacceptable ». Des déclarations (lire ici) auxquelles a répondu Piero Taramasso, de Michelin.

Le manufacturier français s’exprimera sans doute plus en détails dans les prochains jours, mais de premiers éléments ont été communiqués par Piero Taramasso après le Grand Prix. « La majorité des pilotes a choisi de chausser un pneu dur à l’avant et à l’arrière, sur un circuit avec un nouvel asphalte et 22 tours à boucler », a-t-il d’abord informé. « Des records ont été battus ce week-end, et le record du tour en course a été battu dans le dernier tour du Grand Prix, démontrant la constance des performances des pneus Michelin » , a-t-il ensuite rappelé

« Concernant les déclarations de Jorge Martin après la course : nous sommes encore en train d’analyser les données. Ce que nous pouvons dire à ce stade est que son pneu est arrivé directement ici après avoir été fabriqué, qu’il n’a pas été utilisé ou rodé à aucun moment avant d’être utilisé pour la course », explique Piero Taramasso. Une manière de désamorcer ceux qui estimeraient que le pilote espagnol a été victime d’un complot.

Face à ces théories qui émergent sur la toile, la rédaction rappelle que les pneus sont tirés au sort le jeudi, avant chaque week-end de course, et que cela n’est pas fait par Michelin. Par ailleurs, il n’est pas possible de savoir à l’avance quel pneumatique un pilote va utiliser pour la course (tendre, medium, dur). Ni lequel de ces pneumatiques il va monter parmi tous ceux reçus (il reçoit plusieurs pneus tendres, mediums et durs).

« Pneu défectueux… C’est inacceptable » : Martin donne sa version des faits au Qatar

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ludo
9 jours il y a

A ben voilà, j’étais en train de répondre à ce sujet sur un autre article. Ca serait bien de voir la télémétrie de Martin au départ. Combien de fois on a vu Zarco rater ses départs avec la même moto que ses collègues.

TONYD
9 jours il y a
Répondre à  Ludo

Ce qui est étonnant c’est qu’on est passé d’un Martin dominant le samedi à un Martin 1.5 secondes moins vite le dimanche, avec le même pneu.

Même avec un départ raté je pense qu’il aurait tout donné pour remonter le plus possible, ce qu’il a sûrement fait tout en étant limité par un soucis technique.

Domage que ce championnat si serré se soit joué là dessus.

Ludo
9 jours il y a
Répondre à  TONYD

Ils ont eu des résultats blancs tous les 2 cette saison, le titre ce joue toute l’année, et je crois que Martin a moin chuté que Bagnaia en plus. Et il reste encore un week-end, Bagnaia est passé tout prêt de faire un strike sur Di Giannantonio, ça peut encore arriver a Valence.

Azzolini
9 jours il y a
Répondre à  Ludo

Tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchi , rien n’est fait . C’est exact

Azzolini
9 jours il y a
Répondre à  TONYD

Même pneus mais avec les mêmes pressions ? C’est ça la clé de la réussite ou de la défaite. Pecco Bagnaia à eu le même souci dans la course sprint. Maintenant possible que le train de pneus étaient moins performant. Mais tiré au sort donc pas de complot . Depuis quelques courses , on a vu Martins vraiment très fort dans la sprint mais perdant dans la course du dimanche. Pression, stress ?

Steph
6 jours il y a
Répondre à  TONYD

Martin dominant le samedi avec un pneu soft mais pendant les essais libres il a eu énormément de difficultés avec le pneu dur et il n’est pas passé loin de la Q1 !!
Il faut prendre le weekend dans son ensemble !!
A lire également itw de MM93 qui explique les conséquences de trop chauffer son pneu des le premier tour !!

Did
9 jours il y a
Répondre à  Ludo

Martin a raté son départ comme il a raté beaucoup de ces « essais » de départ! A chaque fois, il est parti de travers. C’est exactement ce qu’il s’est passé au départ de la course, patinage excessif, moto incontrôlable et il se fait déposer par quelques pilotes. Je ne serais pas étonné qu’il a dégradé son pneu au départ et que sa volonté de remonter sur la tête n’a pas arrangé les choses.

Patrick
9 jours il y a

Bonjour . Et si c’était l’électronique qui a déconné ….Il a failli tombé au départ ..

Patrick
9 jours il y a
Répondre à  Patrick

Tomber et tombé

Jean Pierre
9 jours il y a

zarco avait le même pneu arrière. Top 5 pour zarco cette saison.chez honda sa va être compliqué en 2024

diopzo
9 jours il y a

Si je comprends bien , quand on gagne c’est qu’on est le meilleur. Quand on perd c’est qu’on a de mauvais pneus.

[…] Première réponse de Michelin aux critiques de Martin […]

Dom3124
7 jours il y a

C’est vraiment dommage pour Jorge, mais je ne pense pas que son pneu était défectueux ? Je pense plutôt que son mauvais départ ou son pneu à patiné énormément, est peut être la cause d’une usure prématurée ? Mais je ne pense pas qu’il faille crier au complot.