Quatre marques titrées en quatre ans, une première en MotoGP



Honda en 2019, Suzuki en 2020, Yamaha en 2021, Ducati en 2022 : jamais, dans l’histoire du mondial MotoGP, il n’était arrivé que quatre marques différentes ne s’échangent le titre en l’espace de quatre ans.

Ducati a décroché cette année, avec Francesco Bagnaia, son deuxième titre de champion du monde MotoGP chez les pilotes. Le premier remontait à la saison 2007, lorsque Casey Stoner avait surpris tout le monde en dominant la campagne de la tête et des épaules. Et si la firme de Borgo Panigale a atteint des chiffres historiquement élevés, ce titre marque aussi un événement pour les Grands Prix.

Il s’agit en effet de la toute première fois, dans l’histoire du championnat du monde, que quatre constructeurs différents triomphent en quatre ans dans la catégorie reine (500cc et MotoGP). Il y a en effet eu un titre pour Honda avec Marc Marquez en 2019, puis pour Suzuki avec Joan Mir en 2020, pour Yamaha avec Fabio Quartararo en 2021, et enfin pour Francesco Bagnaia avec Ducati en 2022.

Il fallait remonter à une quinzaine d’années plus tôt pour voir trois constructeurs différents sacrés sur trois années de suite : Honda avec Nicky Hayden en 2016, suivi de Ducati avec Casey Stoner en 2007 puis de Yamaha avec Valentino Rossi en 2008.

Ce nouveau record peut-il être repoussé en 2023 ? Oui, si un pilote Aprilia ou KTM est sacré champion du monde MotoGP en 2023. Cela ferait alors cinq constructeurs titrés en cinq ans.

« Fabio était seul chez Yamaha » : Les félicitations des pilotes à Quartararo et Bagnaia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Quatre marques titrées en quatre ans, une première en MotoGP […]