Rins blessé et en colère : « Les Stewards ne font pas bien leur travail »



Victime malgré lui de la chute du premier virage du Grand Prix de Catalogne, Alex Rins était très remonté au moment de se présenter devant la presse. Le pilote Suzuki juge que les Stewards actuels ne sont pas au niveau du MotoGP.

Alex Rins n’aura pas vécu la meilleure journée de sa carrière à domicile. Le Catalan a vu son Grand Prix national tourner court quand la moto de Takaaki Nakagami est venu toucher sa Suzuki, obligeant le N°42 a abandonné après « avoir volé au-dessus de sa moto ».

Strappé au poignet gauche, l’Espagnol avouait « ne plus pouvoir le bouger » et pensait qu’il était cassé. Après un diagnostic plus poussé à l’hôpital de Barcelone quelques heures plus tard, les examens ont confirmé son ressenti et révélé que le pilote Suzuki avait une fracture. 

Lors de son débriefing, Alex Rins a d’abord voulu évoquer l’accrochage avec le Japonais de Honda LCR. « J’espère qu’il va bien mais il ne peut pas rouler comme ça. Taka était au-delà de la limite. Il a freiné beaucoup trop tard et c’était évident qu’il allait perdre l’avant. »

Mais le pilote Suzuki en avait gros sur le cœur vis-à-vis de la direction de course. Jugeant « inacceptable » qu’il n’y ait aucune action suite à cet incident, le jugement de l’Espagnol est catégorique. « Ils ont montré aujourd’hui qu’ils ne sont pas au niveau du MotoGP. Un accident comme ça doit être pénalisé, c’est fou que ce ne le soit pas. Ce n’est pas un jeu ! »

Bien décidé à mettre « la pression pour changer le fonctionnement », Alex Rins veut aussi que les Stewards actuels cèdent leur place à de nouveaux. « Aujourd’hui je suis blessé, un pilote m’a percuté, m’a mis hors de la course au championnat. C’est encore pire pour Pecco et pourtant ils n’y a aucune pénalité. Ils sont à mon avis trop âgés. Il faut des gens plus jeunes qui ont roulé dans la nouvelle ère et qui comprennent le danger d’être au guidon d’une moto qui va à plus de 350 km/h. Eux, ne font pas bien leur travail. »

Déjà fâché des décisions de la direction de course la semaine dernière au Mugello, le bras de fer va continuer entre le pilote Suzuki et les Stewards du MotoGP.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Did
1 mois il y a

Il va bientôt êtes sans guidon, qu’il postule comme steward! Ça va être joli! Il oublie un peu vite qu’il n’a pas besoin des autres pour se mettre au tas. Les stewards ne l’ont pas pénalisé quand il a jeté sa moto en feu sur la piste sans se soucier des pilotes qui arrivaient!

VR46
1 mois il y a

Comment peut-il faire un bras de fer avec un poignet cassé ?

[…] Rins blessé et en colère : « Les Stewards ne font pas bien leur travail » […]

[…] Percuté par Takaaki Nakagami au départ du Grand Prix de Catalogne, Alex Rins a fini son dimanche 5 juin avec le poignet gauche dans le sac. Bilan médical : une fracture de l’os pyramidal. La blessure n’a pas nécessité d’intervention chirurgicale, mais l’Espagnol a observé un temps de repos et un traitement à base d’anti-inflammatoire et d’électromagnétique. […]